Casino cède sa filiale d’outre-mer Vindémia

23 juillet 2019 - Patricia Bachelier

Le distributeur stéphanois cède sa filiale pour 219 millions d'euros au groupe GBH déjà présent en outre-mer sous enseignes Carrefour et Casino notamment.

Pas de cessions majeures sur le périmètre France, mais des initiatives attendues à l’international. Voilà ce qui était ressorti de la dernière intervention de Jean-Charles Naouri, PDG du groupe Casino fin juin devant les syndicats. Moins d’un mois plus tard, le 22 juillet, le distributeur stéphanois et le groupe Bernard Hayot (GBH) annoncent « la signature d’une promesse unilatérale d’achat en vue de la cession de la société Vindémia, pour une valeur de 219 millions d’euros ».

Leader de la grande distribution dans l’Océan Indien (La Réunion, Madagascar, Mayotte, Maurice), Vindémia exploite près de 250 points de vente multi-formats, dont sept hypermarchés Jumbo Score à la Réunion et 12 supermarchés Casino et Monoprix à Maurice. En 2018, cette société fondée en 1972 à la Réunion et acquise progressivement par le groupe Casino entre 2001 et 2007, a réalisé 800 millions d’euros de chiffre d’affaires.

L’acquéreur GBH est un acteur de la grande distribution en outre-mer via notamment la franchise Carrefour à la Martinique, en Guadeloupe et à la Réunion. Il exploite aussi des enseignes du groupe Casino (Géant, Casino et Leader Price) en Nouvelle-Calédonie.

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois