Carrefour teste des machines à smoothies

1 juin 2017 - B. Merlaud

Carrefour teste des machines à smoothies

Carrefour installe dans deux magasins belges d'originales machines à smoothies. Les morceaux de fruits sont stockés congelés et mixés en fonction de la recette choisie par le client.

Alberts, la start-up belge à l'origine du concept, commercialise ses "distributeurs de smoothies" sous la marque Frulego. La machine peut mixer aussi bien des fruits que des légumes, pour réaliser des préparations 100% naturelles, sans sucre ni jus ajoutés (mais avec un peu d'eau quand même).

10 silos permettent de stocker autant d'ingrédients pour composer des smoothies variés. Carrefour a choisi de proposer six recettes différentes, assorties de promesses fonctionnelles : énergisante, detox, riche en minéraux, etc. Elles sont vendues au prix unique de 3,50 euros le verre de 33 centilitres.

"L’appareil est une première en Belgique, explique Philippe Hennin, l'un des fondateurs de la start-up. Le produit est en constante évolution en fonction du retour des clients et des avancées technologiques. Ainsi, d’ici quelques semaines, il sera aussi possible de télécharger une application afin de composer sa recette personnelle en choisissant trois à quatre ingrédients et en l’envoyant à l’appareil."

Après une première expérimentation menée durant quelques jours en février dans un Carrefour Express, deux machines à smoothies vont entrer en fonction le 2 juin : dans l'hyper Carrefour d'Evere (à côté de Bruxelles) et, dans le centre-ville de la capitale belge, au Carrefour Express de Manhattan.

A ce stade, l'automate ne gère pas le paiement, qui doit s'effectuer en caisse.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois