Carrefour, Système U et Intermarché mis à l'amende par Bercy

Carrefour, Système U et Intermarché mis à l'amende par Bercy

11 février 2020 - Benoît MERLAUD

La répression des fraudes inflige 4 millions d'euros d'amende à Carrefour et Système U pour des pratiques abusives en négos. Dans une moindre ampleur, Intermarché écope d'une condamnation similaire.

Les services de la répression des fraudes, à Bercy, viennent de faire savoir qu'ils ont épinglé trois distributeurs pour des pratiques abusives lors des précédentes négociations commerciales. 

Les acheteurs des enseignes n'avaient pas respecté la date butoir du 1er mars pour clore les négos annuelles avec "un nombre significatif de fournisseurs". Le ministère de l'Économie estimant qu'une telle situation est susceptible de créer un rapport de force défavorable aux industriels, il a décidé de sévir.

Carrefour écope de la plus lourde amende : 2,9 millions d'euros. Système U, son allié aux achats, est condamné à hauteur de 1,1 million d'euros. Intermarché, enfin, se voit sanctionné pour un montant de 211.000 euros.

Les condamnations, précise Bercy, tiennent compte du nombre et de l'importance des retards, ainsi que du chiffre d'affaires prévisionnel concerné. 

Le timing, évidemment, n'est pas anodin. L'annonce de ces amendes tombe moins de trois semaines avant la clôture des négociations pour 2020, qui battent actuellement leur plein.

 

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois