Carrefour revoit à la hausse ses objectifs RSE

20 avril 2021 - Yves DENJEAN

En avance sur son plan de marche, le groupe Carrefour veut accélérer sur le terrain de la responsabilité sociétale des entreprises. Le distributeur prévoit de rehausser ses objectifs et surtout d’en créer de nouveaux sur plusieurs thématiques.

Le groupe Carrefour veut aller plus vite sur le sujet de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE). « En 2020, l’indice RSE et Transition alimentaire a atteint le score de 115% (après 114% en 2019), soit une surperformance de 15 points par rapport à l’objectif initial », a expliqué le distributeur dans un communiqué le 20 avril dernier.

Ces chiffres proviennent de la moyenne de plusieurs indicateurs construits à partir des objectifs fixés sur quatre thématiques : l’approvisionnement responsable des produits, l’activité des magasins et la logistique, la perception et la satisfaction des clients ainsi que l’engagement envers son collectif de travail.

Fort de ses résultats et volontariste en RSE, Carrefour entend rehausser ses objectifs pour « renforcer son engagement en matière de pêche durable, de lutte contre la déforestation, de nutrition et de santé ou encore de réduction des emballages ».

Surtout Carrefour s’en fixe de nouveaux à travers par exemple, une implication accrue des fournisseurs. « Dans le prolongement du pacte transition alimentaire lancé en 2019, avec plus de 30 grandes marques, Carrefour étend, en 2021, ce pacte aux fournisseurs nationaux dans chacun des pays […]. L’ambition est d’engager 300 fournisseurs d'ici 2025. »

30000 partenaires locaux d'ici 2025

En parallèle, le distributeur annonce vouloir renforcer son ancrage dans les pays et les territoires en visant un chiffre de 30 000 partenaires locaux d’ici 2025.

Les nouveaux objectifs balaient bien d’autres sujets comme le bien-être animal. Toutes les initiatives prises en la matière seront en effet déployées d’ici 2025 dans tous les pays où est présent le groupe.

Sur le volet nutrition et santé, Carrefour s’engage à ce que les recettes de plus de 6000 produits soient revues. Objectifs : réduire le taux de sucre, de gras ou de sel, et supprimer les substances controversées ou additifs d’ici 2022.

En termes d’agriculture durable, Carrefour souhaite atteindre un ratio de « 15 % des ventes de produits alimentaires issues de l'agriculture biologique ou de l'agroécologie d’ici 2025. »

Enfin, sur le terrain social, la diversité est encouragée dans le management avec un objectif de 35% de femmes parmi les 200 plus hauts dirigeants de l’entreprise.

Pour poursuivre sur le sujet, retrouvez le dossier RSE dans Linéaires de janvier 2021. Pour commander le numéro, rendez-vous sur la boutique de Linéaires. 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois