Carrefour : la « rumeur » trouve un second souffle

13 octobre 2009 - B. Merlaud

Carrefour ne vend pas les pays émergents… faute d’une offre généreuse de Wal-Mart. C’est en substance l’information délivrée par le Nouvel Obs, sur le site du magazine.

Selon l’auteur de l’article, les actionnaires de Carrefour, Groupe Arnault et Colony Capital, auraient bien la volonté de céder les filiales installées dans des pays émergents, en Asie et en Amérique latine (pour faire rentrer du cash et toucher tout simplement un dividende exceptionnel, ce qui n’est guère glorieux).

Carrefour aurait même, toujours selon le Nouvel Obs, reçu une offre de Wal-Mart. Mais les actionnaires du distributeur français auraient pour l’instant renoncé à leur projet. D’abord parce que l’offre de Wal-Mart aurait été jugée insuffisante. Ensuite parce que les dissensions avec le management (opposé au projet) ont été accentuées par les fuites publiées dans Le Monde.

Le magazine affirme que les administrateurs de Carrefour ont décidé lors d’une réunion le 6 octobre de remettre à plus tard le projet de cession. Ce qui leur laissait les coudées franches pour se fendre d’un communiqué, le lendemain, démentant les « rumeurs » de cession.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois