Carrefour concède 8 kiosques de restauration dans son hyper de Dijon

4 septembre 2019 - Jacques Bertin

Principale aspérité du nouveau concept Next testé à Carrefour Dijon, l’impressionnant food court implanté au niveau de l’entrée alimentaire de l’hyper repose sur 5 partenaires extérieurs auxquels l’enseigne a concédé 8 stands de restauration. Linéaires fait les présentations.

  • Carrefour Dijon Toison d’Or (kiosques)

    • L’entrée dans l’espace alimentaire de l’hyper s’effectue via la Fresh Avenue regroupant l’ensemble des kiosques de solutions repas déployés au sein du Carrefour du centre commercial Dijon Toison-d’Or.

    • Premier stand visible sur la gauche une fois entré dans l’hyper, Mamma Baggio présente une large offre de pizzas réalisées sur place avec farine et tomates bio. L’enseigne est gérée par la société Feel’n Food.

    • Feel’n Food est aussi aux manettes du kiosque Joli Coq, une rôtisserie offrant, au-delà du classique poulet rôti, plusieurs accompagnements, ainsi qu’une gamme d’entrées et de desserts.

    • Ambiance asiatique sur le stand Bam’Bu où bouchées à la vapeur, nouilles sautées et nems sont préparés sous les yeux des clients. Le corner est géré par Kelly Deli qui s’est surtout fait connaître par ses stands Sushi Daily.

    • Spécialisé dans les plats traditionnels indiens, Korma Kitchen est une autre enseigne du groupe Kelly Deli. Comme sur tous les stands, les produits préparés sur place sont vendus en libre-service.

    • Troisième kiosque du groupe Kelly Deli, le stand de sushis, makis et bentos arborant l’enseigne Sushi Daily est implanté face au banc marée. Un fumoir permettra bientôt d’y proposer des poissons fumés.

    • Le bar à salades Les Saisons, proposant une multitude d’ingrédients pour composer soi-même sa salade (vendue 21,90 €/kg) ainsi que des wraps, est une création de la société bretonne Mix Buffet.

    • Le stand de fraîche découpe de fruits et légumes, de jus de fruits, de smoothies et de soupes est concédé à Vertu Food, une jeune entreprise basée à Tassin-la-Demi-Lune dans le Rhône.

    • Implanté à proximité de l’espace restauration, le kiosque Alto Café (groupe Cafés Richard) présente une offre de boissons chaudes et froides, ainsi que des pâtisseries.

    • Une caisse dédiée est implantée à l’entrée de l’espace restauration. Les consommateurs peuvent y payer l’ensemble des produits pris sur les différents kiosques avant de les consommer sur place. En cas de forte affluence, le règlement peut également s’effectuer au niveau des caisses LS installées à proximité.

    • L’espace de restauration, ouvert et accessible depuis la galerie, compte 200 places assises. Il est équipé de micro-ondes et de fontaines à eau.

Dans son tout premier point de vente au concept Next, version haut de gamme et largement recentrée sur l’alimentaire de ses hypers, Carrefour joue résolument la carte de la restauration en offrant toute une panoplie de solutions repas, à consommer sur place ou à emporter. Regroupés au niveau de l’entrée alimentaire du Carrefour de Dijon Toison-d’Or, ces huit kiosques thématiques sont tous concédés à des opérateurs extérieurs sur le modèle des stands sushis déjà déployés dans de nombreux magasins.

Après avoir vu près d’une vingtaine de partenaires potentiels, les équipes de Carrefour en ont choisi cinq. Connu pour ses stands de sushis, Kelly Deli assure la gestion des kiosques Sushi Daily, Korma Kitchen (cuisine indienne) et Bam’Bu (spécialités asiatiques). Mix Buffet déploie un concept de salade bar (Les Saisons). Feel’n Food a été retenu pour la rôtisserie (Joli Coq) et les spécialités italiennes (Mamma Baggio) avec préparation de pizzas sur place. La jeune société lyonnaise Vertu Food s’occupe de la fraîche découpe des fruits et légumes. Enfin, Alto Café (enseigne du groupe Cafés Richard) gère le comptoir de boissons chaudes et froides.

Ces cinq partenaires seront également présents dans les Carrefour qui adopteront le concept Next dans les mois à venir, dès fin septembre à Flins (78), puis fin novembre à Marseille Bonneveine (13) et Anglet (64). Un sixième opérateur s’ajoutera même dans ce dernier hyper. A savoir la Maison Dubernet, dont le kiosque baptisé Maison Saint-Adour mettra en avant du foie gras et des plats du Sud-Ouest.

Préparés sur place par le personnel des partenaires puis présentés en vitrine pour une vente en libre-service, les produits sont à régler sur les caisses de Carrefour. A Dijon, une caisse dédiée est ainsi implantée à l’entrée de l’espace restauration riche de 200 places assises. Des caisses LS sont également installées à proximité. Seuls deux kiosques, Mamma Baggio et Alto Café, disposent de leur propre solution d’encaissement pour répondre aux demandes des clients les plus pressés. Mais il s’agit d’un système de cash management directement lié à la caisse centrale de l’hyper.

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois