Campagne culottée pour Naturalia

4 octobre 2019 - Amaury Beautru

Naturalia part en campagne d’affichage et prend un ton qu’elle qualifie de libre et audacieux auquel l’enseigne ne nous a pas habitués. Si le verbiage un peu cru de cette opération #biodehautenbas ne fera sans doute pas l’unanimité, on peut au moins s’accorder sur le fait que l’initiative ne manque pas de culot... et de courage.

Depuis le 2 octobre, Naturalia s’affiche en région parisienne, Lyon, Strasbourg, Nice et Marseille. L’enseigne numéro un en nombre de magasins bio détenus par un groupe généraliste décline sa campagne en cinq affiches. Celles-ci mettent en scène les corps de femmes, de la poitrine aux genoux, et jambes nues, avec des slogans affirmés :

On ne met pas de glyphosate dans nos abricots. Ce n’est pas pour en mettre dans la vôtre.

On ne met pas de pesticides dans nos prunes. Ce n’est pas pour en mettre dans la vôtre.

On ne met pas de traitements chimiques sur nos amandes. Ce n’est pas pour en mettre sur la vôtre.

Et si Naturalia parle d’abricots, de prunes, d’amandes ou encore de figues, ce n’est pas pour la promotion de son étal de fruits et légumes, mais pour s’attaquer à un sujet tabou. L’enseigne sensibilise les femmes sur leur bien-être intime, comprenez les règles, et fait l’article de ses protections périodiques bio et biodégradables.

 

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois