Bisphénol A : les substituts sont aussi montrés du doigt

Anses

L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a présenté ce matin un nouveau rapport d'expertise sur les risques relatifs au bisphénol A.

Les dangers potentiels d'une exposition, liée notamment aux emballages alimentaires et aux tickets de caisse, sont clairement établis. Mais l'agence appelle aussi à la plus grande prudence vis-à-vis des substituts employés.

Dans certains cas, le bisphénol A est remplacé par… d'autres types de bisphénol, dont la structure chimique est commune et les effets sur l'organisme mal étudiés !

Bref, l'Anses "n'encourage pas" à utiliser les composés au sens large de la famille des bisphénols. Et concernant les autres substituts au bisphénol A, l'agence estime "nécessaire de s'assurer de leur innocuité".

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois