Auchan - U : le calendrier de rapprochement bousculé

29 janvier 2015 - B. Merlaud

Les Hyper U prendront-ils l'enseigne Auchan ?

Jusqu'où iront les synergies entre Auchan et Système U ? Partenaires à l'achat depuis l'automne, les deux distributeurs ont des points de force complémentaires : le grand hyper pour le premier, le gros super pour le second.

La question des changements d'enseignes est évidemment posée. Mais les informations publiées hier par le site du magazine LSA, faisant état de changements imminents, bousculent le calendrier interne des deux groupes.

Il est logique que certains propriétaires d'Hyper U envisagent avec gourmandise l'impact qu'aurait un passage sous le panonceau Auchan. De même qu'il est logique qu'Auchan se pose la question du bénéfice à tirer d'une conversion de ses supermarchés sous enseigne Super U.

Selon LSA, la bascule serait déjà entérinée, pour les hypers comme pour les supers. Dans un projet d'accord présenté à Système U, Auchan aurait même déjà fixé un calendrier : trois ans pour convertir l'ensemble des Hyper U en magasins Auchan sous franchise, les premiers changements d'enseignes étant attendus dès août 2015.

On s'insurge, mais on ne dément pas.

Chez les deux distributeurs, on est bien en peine de commenter ces informations. On s'insurge, mais on ne dément pas formellement. Chez U, on parle de "conneries publiées dans les journaux", de la volonté de concurrents de "créer une psychose dans le groupement" en déstabilisant les associés.

A ce stade, il ne fait guère de doute que le projet, à défaut d'être entériné, est sur la table. Emporte-t-il l'adhésion de tous les intéressés, à commencer par les propriétaires d'Hyper U, habitués aux statuts très libres de la coopérative ? Rien n'est moins sûr.

Serge Papin, le président de Système U, est-il lui-même convaincu de l'intérêt d'un tel projet ? En 1998, pour mémoire, il avait bruyamment quitté le groupement et revendu son Hyper U de Chantonnay, en Vendée, dans un contexte très similaire à celui d'aujourd'hui (pour l'anecdote, il est parti deux ans travailler pour Fleury Michon, avant de revenir chez U).

Les Hyper U devaient passer Leclerc

A l'époque, Système U se préparait à nouer une alliance aux achats avec Leclerc (la centrale commune, dénommée Lucie, a été lancée en 1999). Pour mémoire toujours, ce qui avait motivé Leclerc à se lancer dans l'aventure, c'était la crainte de voir Système U tomber dans les bras... d'Auchan.

Dans le cadre de l'alliance entre Système U et Leclerc, alors, se préparait déjà la perspective de transformer les Hyper U en Leclerc. C'est précisément ce qui avait choqué Serge Papin.

"J'ai eu une déception quasi-amoureuse en imaginant qu'un certain nombre de mes proches pourraient passer sous enseigne Leclerc", a-t-il confié plus tard à Linéaires.

Le projet n'a finalement pas vu le jour, notamment parce que les adhérents Leclerc ne souhaitaient pas, en contrepartie, transformer leurs supermarchés en Super U.

Auchan mal à l'aise sur le petit hyper

De ce point de vue au moins, l'alliance actuelle avec Auchan paraît plus équilibrée. Mais de ce point de vue seulement. La surface moyenne d'un Hyper U est de 5650 mètres carrés (source : Distribook 2015 de Linéaires). Sur les 67 magasins que compte le parc (en intégrant les défections d'associés en janvier), 23 sites jaugent moins de 5000 mètres carrés.

Or c'est justement sur ce format de petit hyper qu'Auchan se casse les dents depuis des années. Au point d'ailleurs d'en avoir cédé quatre en 2014, passés depuis Intermarché, Leclerc ou même... Super U.

Si "échange" d'enseignes il devait y avoir, il n'aurait d'intérêt que pour une partie du parc Hyper U.

Quant aux conversions de Simply Market en Super U, elles se heurteront là encore à une différence significative de format. Super U est un concept taillé pour faire tourner de gros supermarchés, avec 2400 mètres carrés de surface moyenne.

A l'inverse, Simply Market coiffe un parc de petits supers, de 1500 mètres carrés en moyenne.

Absorber d'un coup 250 petits supermarchés intégrés

Ce ne serait certes pas la première fois que Système U accueille en son sein un partenaire exploitant un parc intégré de magasins (Coop Atlantique, Coop de Normandie-Picardie, Le Mistral). Mais là, on parle de l'absorption, d'un coup, de plus de 250 petits supermarchés intégrés.

Sans compter les franchisés et partenaires Simply Market, pour lesquels Auchan, au passage, acceptera sans doute difficilement que Système U ne verrouille pas davantage ses contrats, remettant donc en cause les statuts traditionnellement libertaires du groupement.

Bref, voilà de quoi changer profondément le visage de la coopérative U. Un Super U sur quatre deviendrait de fait intégré. Le format Hyper U serait affaibli par un passage, même partiel, sous enseigne Auchan. Une sacrée révolution à digérer pour les associés. Les débats, c'est certain, sont loin d'être clos.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois