Auchan serre les dents

31 août 2011 - Benoît Merlaud

+ 0,1 % en comparable pour les hypers français

Auchan a présenté aujourd'hui ses résultats pour le premier semestre 2011. Le chiffre d'affaires du groupe, à 21,2 Mds €, progresse de 5,8 %. La croissance hors essence et à change constant est de 5,0 %, dont 1,3 point à magasins comparables et 3,7 pts pour l'expansion.

Le chiffre d'affaires en France est à + 3,3 %, celui d'Europe occidentale (hors France) à - 0,8 %. Les ventes dans les autres zones (Europe centrale et de l'Est, Asie) s'envolent encore, à + 16,8 %.

Dans "cette période encore difficile en Europe occidentale", selon les mots de Vianney Mulliez, président du conseil d'administration du groupe, Auchan a cédé 0,3 point de marge commerciale (22,7 %). Avec dans le même temps des charges et amortissements en hausse de 6,1 %, le résultat d'exploitation courant du groupe descend à 2,1 % du chiffre d'affaires (- 0,3 pt).

En revanche, une plus-value exceptionnelle de 161 M€, générée par la restructuration du partenariat en Chine entre Auchan et Ruentex (par un jeu d'échange de titres avant l'introduction en Bourse de leur filiale commune), regonfle le résultat net part du groupe, à 341 M€ (1,6 % du CA).

68 hypers progressent en CA

Pour les seuls hypers et supermarchés du groupe Auchan, le résultat d'exploitation courant perd 0,2 point, à 1,6 % du chiffre d'affaires. Un chiffre d'affaires qui progresse de 5,9 % pour les hypers et de 4,7 % pour les supers.

En France, les hypermarchés du groupe se "contentent" d'une croissance de 2,7 % (+ 0,1 % à magasins comparables hors essence). "Je m'attache vraiment au nombre de sites en croissance, a commenté Vincent Mignot, directeur général d'Auchan France. 68 magasins progressent en chiffre d'affaires, hors essence."

Tirant profit de la relance de Simply Market, les supermarchés hexagonaux enregistrent 3,2 % de progression et même + 4 % à magasins comparables hors essence (le parc a été réduit de trois magasins sur la période).

L'enseigne la moins chère sur la rentrée des classes

"Auchan est l'enseigne la moins chère de France sur la rentrée des classes", a martelé Vincent Mignot, DG d'Auchan France, en marge de la présentation des résultats semestriels. "Y compris devant Leclerc, ce qui est une grande victoire", a-t-il ajouté. Le distributeur dit avoir "fortement investi" dans les prix sur le textile et la papeterie.

Contredisant les relevés (très médiatisés) de différentes associations de consommateurs dénonçant une hausse des coûts des fournitures scolaires, Auchan confirme que sur 3 000 produits comparables (gencod identique), les prix ont baissé en moyenne de 4,6 % dans son parc, par rapport à la rentrée 2010.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois