Auchan pousse ses fournisseurs à prendre en compte les vrais coûts agricoles

24 octobre 2017 - B. Merlaud

Auchan pousse ses fournisseurs à prendre en compte les vrais coûts agricoles

Patrick Espasa, le patron d'Auchan Retail France, a réuni avant les négos ses 500 plus gros fournisseurs pour les appeler à prendre en compte les coûts de production agricoles dans la construction de leur tarif. Un signe de bonne volonté après l’annonce d’Emmanuel Macron sur le sujet.

Le 20 octobre, Patrick Espasa a pris la parole devant les fournisseurs majeurs de l’enseigne à l’occasion d’une convention organisée avant le début des négociations commerciales. Il leur a annoncé son intention de signer prochainement la charte d’engagement, en préparation au ministère de l’Agriculture, pour une répartition équitable de la valeur. Cette charte doit permettre de formaliser les positions des distributeurs pour les négos annuelles qui vont démarrer, en appliquant par anticipation "l’esprit" de la loi en préparation sur la rémunération des agriculteurs. Une charte équivalente concernera, logiquement, les industriels.

Cette marque de bonne volonté affichée est en même temps, c’est de bonne guerre, une façon de mettre la pression sur les industriels. En se préoccupant ainsi des prix agricoles, Auchan justifie la "nécessité" pour lui de décomposer ligne par ligne la construction des tarifs de ses fournisseurs. Une tentation classique en négociation.

La convention du 20 octobre, par ailleurs, a aussi permis à Patrick Espasa de présenter la démarche santé et bien-être de l’enseigne, La Vie en Bleu. Démarche qui devrait, espère le distributeur, susciter de nouvelles collaborations avec les industriels intéressés.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois