Alliances entre distributeurs : l'Autorité de la concurrence réfléchira à des modifications législatives

6 novembre 2014 - B. Merlaud

Alliances entre distributeurs : l'Autorité de la concurrence réfléchira à des modifications législatives

L'Autorité de la concurrence a été saisie deux fois sur les alliances à l'achat entre distributeurs. Par le ministre de l'Economie, mais aussi par la Commission des affaires économiques du Sénat pour rééquilibrer par la loi les relations commerciales.

Emmanuel Macron, le ministre de l'Economie, a demandé à l'Autorité de la concurrence d'émettre un avis sur l'impact concurrentiel des accords conclus entre les centrales d'Auchan et Système U d'une part, et entre celles d'Intermarché et Casino d'autre part.

L'institution administrative a annoncé ce 6 novembre qu'elle allait "examiner si ce type de partenariat peut présenter des risques du point de vue de la concurrence tels que des échanges d'informations ou un alignement systématique des conditions commerciales".

La Commission des affaires économiques du Sénat, pour sa part, s'inquiète "des conséquences éventuelles pour les fournisseurs en matière d'accès au consommateur final".

Elle a demandé à l'Autorité de "réfléchir à des propositions de modifications législatives permettant de rééquilibrer les relations commerciales entre grande distribution et industrie agroalimentaire, comme par exemple la possibilité d'introduire un seuil de concentration spécifique pour les achats agroalimentaires".

L'Autorité de la concurrence annonce qu'elle rendra un avis commun pour les deux saisines au cours du premier trimestre 2015.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois