Alkemics veut fluidifier (aussi) les appels d'offres et le sourcing

15 juin 2020 - Benoît MERLAUD

La plateforme Alkemics, qui organise l'échange de données produits entre industriels et enseignes, a développé des modules de référencement. Pendant la crise du covid-19, des distributeurs s'en sont servi pour lancer des appels d'offres ou dénicher de nouveaux fournisseurs. 

Antoine Durieux, PDG et cofondateur d'Alkemics (photo Studio Falour Paris)

Antoine Durieux, PDG et cofondateur d'Alkemics (photo Studio Falour Paris)

Le développement éclair d'Alkemics n'en finit pas de surprendre. En 2014, la start-up française lançait une plateforme sécurisée de partage des données entre fournisseurs et distributeurs. Six ans plus tard, 17.000 marques d'industriels ainsi que toutes les grandes enseignes l'utilisent en France, sans compter les marchés ouverts dans le reste de l'Europe. Une nouvelle levée de fonds, de 21 millions d'euros, va désormais permettre à la société d'accélérer le déploiement de services supplémentaires. 

Ce n'était pas prévu, mais la crise du covid-19 s'est révélée déterminante pour les nouveaux projets de la jeune société. Dans un contexte de forte tension sur les approvisionnements, les dernières fonctionnalités développées par Alkemics ont visiblement passé l'épreuve du feu. 

"Notre plateforme est désormais découpée en modules pour chaque étape de la relation commerciale, explique Antoine Durieux, PDG et cofondateur d'Alkemics. Pour faire du sourcing, lancer un appel d'offres, etc." Pendant le confinement, un distributeur en manque de farine a pu référencer de nouveaux fournisseurs. Des industriels ont trouvé des débouchés supplémentaires pour écouler des stocks qui leur restaient sur les bras. 

"La plateforme ne remplace pas la négociation commerciale, mais elle la facilite, poursuit Antoine Durieux. Ce n'est plus seulement un outil de données, elle devient un outil de business. Le confinement nous a appris plein de choses et, à court terme, nous allons par exemple renforcer le module appel d'offres." 

La plateforme d'Alkemics fiabilisait déjà toutes les informations du contrat passé entre un distributeur et un fournisseur, de la composition des produits jusqu'aux conditions de livraison, en passant par les tarifs. Une telle base, qui inclut des visuels et pourquoi pas des argumentaires marketing ou des vidéos, alimente aussi les fiches articles des sites de e-commerce, les étiquettes électroniques, les écrans promo en rayon. Les marques qui le désirent se servent en outre d'Alkemics pour partager avec des applications tierces, Yuka et consorts, des informations sur la composition et le profil nutritionnel des produits. Près de la moitié des clients d'Alkemics, aujourd'hui, a adopté cette démarche de transparence. 

La plateforme d'Alkemics fiabilise toutes les informations du contrat passé entre un distributeur et un fournisseur.

La plateforme d'Alkemics fiabilise toutes les informations du contrat passé entre un distributeur et un fournisseur.

En France, Alkemics, entend continuer à recruter des petits fournisseurs pour sa plateforme : des PME, mais aussi des producteurs agricoles qui livrent la grande distribution. L'an dernier, la société a également ouvert sa solution aux secteurs de la santé, de la beauté, du "travel retail" (commerce dans les gares, les aéroports) et de la restauration hors domicile. En 2020, elle s'attaque au bricolage, aux jouets et au textile. 

Ateliers du Drive 2020

9e édition : 29 septembre 2020

NOUVEAUTÉ - 2 formules au choix : 

  • La journée en présentiel le 29.09 à Paris
  • La synthèse vidéo commentée le 02.10

Avec les interventions de : Aurélien Pouzin (Courses U Lyon), Ferdinand Tomarchio (Monoprix), Jonathan Mélis et Nicolas Paepegaey (Intermarché).

Découvrez le programme et inscrivez-vous en ligne