517 postes supprimés chez Auchan en France

14 janvier 2020 - Frédéric Carluer-Lossouarn

Le siège d'Auchan à Croix (59) - Photo : Linéaires.

Le communiqué de presse d’Auchan est tombé ce 14 janvier : « Afin de gagner en efficacité opérationnelle et en agilité, Auchan Retail projette de réorganiser ses fonctions supports sur le territoire français ».

Comme l’avait annoncé la CDFT Auchan, le plan social présenté aux syndicats est moins important que supposé par Le Parisien dans son édition du 30 décembre dernier. Ce ne sont pas 1000 postes qui sont en jeu mais 517 suppressions en France (652 seraient supprimés mais accompagnés de 135 emplois nouveaux).

Etude d’impact pour la logistique

Comme supposé, il s’agit bien d’un plan de départs volontaires dont le périmètre concerne les fonctions sièges et produits d’Auchan Retail et Auchan Retail France ainsi que les services d’appui (informatique, gestion) en régions dans l'Hexagone.

Le plan ne touche pas les magasins, mais la logistique va être passée au crible. « Une étude d’impact de ces nouvelles orientations métiers et des nouvelles attentes des consommateurs sur l’organisation logistique d’Auchan Retail France serait engagée, prévient le distributeur. Elle devrait permettre, à l’été 2020, de définir l’organisation supply-chain la plus efficiente au regard des nouveaux enjeux des métiers d’Auchan Retail. »

Réaliser 1,1 Md € d’économies

Le groupe nordiste en a profité pour repréciser ses objectifs de redressement de ses comptes dans le cadre du plan Auchan 2022. « Les actions engagées visent un retour à l’équilibre financier et un changement profond à horizon 2022, avec une ambition de 6% de taux de marge d’EBITDA. » Auchan a également indiqué vouloir « à terme » 1,1 milliard d’euros d’économies de coûts de fonctionnement. Lors de la présentation de ses résultats semestriels le 30 août dernier, il avait déjà avancé ce chiffre pour l’année 2019.

Président d’Auchan Retail, Edgar Bonte a replacé ces annonces dans le contexte difficile où se trouve le groupe, pénalisé par son choix historique des gros hypers : « La distribution s’est développée sur un modèle puissant, devenu aujourd’hui inadapté pour répondre aux transitions digitale, alimentaire, écologique et économique qui sont à l’œuvre. Auchan Retail a des atouts solides pour faire face à ces changements qui impactent son modèle – une marque puissante, ancrée dans les territoires et une culture d’entreprise tournée vers l’entrepreneuriat – à condition d’engager un travail de transformation profonde. Auchan 2022 est un projet ambitieux mené avec une forte volonté de qualité d’exécution. Je suis confiant dans la capacité de notre entreprise à s’ancrer dans la distribution du 21e siècle. »

Les autres annonces d’Auchan

Pour mieux s’adapter aux nouvelles attentes des consommateurs, Auchan a pointé une série de priorités. Voici ses principales annonces :
-    Proposer plus de produits locaux : « Auchan Retail s’appuiera sur le référencement de produits locaux et s’engagera avec les producteurs tant sur la durée que sur les volumes. En 2022, l’objectif est d’accroitre le chiffre d’affaires réalisé par la vente de produits locaux ».

-    Plus de filières responsables (protection de l’environnement, partenariats agricoles équilibrés, bien-être animal, etc.) : « Les filières agricoles responsables verront leur nombre augmenter pour atteindre 1 500 dans le monde en 2022 (250 en France) contre près de 500 actuellement (respectivement 150) ».

-    Développer le e-commerce : « L’ambition à l’horizon 2022 est de doubler le chiffre d’affaires alimentaire en commerce digital et de réaliser ainsi plus de 15 % du chiffre d’affaires global hors des hypermarchés et supermarchés ».

-    Des hypers plus en prise avec leur ville : outre les produits locaux, les magasins systématiseront l’accueil de « partenaires ou experts locaux », tant en alimentaire qu’en non-al, en mettant à leur disposition de la surface de vente. « Une large autonomie sera laissée aux équipes pour sélectionner les acteurs locaux les plus pertinents au sein de leur zone de vie », explique le distributeur.

 

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois