10 % des ventes passent par des caisses auto dans les GMS équipées

16 juillet 2019 - Jacques Bertin

Caisses auto (photo Linéaires)

« Aujourd’hui, parmi les magasins de plus de 2000 m², qu’ils soient hypermarchés ou supermarchés, 57 % proposent à la fois des caisses traditionnelles et des caisses sans caissier », avance Nielsen. Dans sa dernière étude, l’institut s’est penché dans le détail sur le taux d’équipement en caisses automatiques et sur son influence sur les comportements des consommateurs. Avec des résultats particulièrement intéressants.

Taux de pénétration

Au cours du mois étudié par Nielsen, 18 % des clients des magasins équipés ont eu recours au moins une fois aux caisses auto. Parmi eux, 7 % n’ont même utilisé que ces caisses en libre-service ou dédiées au règlement des parcours de self-scanning. L’analyse des profils montre une clientèle résolument jeune et familiale. Mais assez hétérogène en termes de CSP puisque tant les cadres supérieurs que les chômeurs sont adeptes des caisses LS.

Part des ventes

Les consommateurs fréquentent ces caisses auto pour leur promesse de rapidité et y payent logiquement de plus petits paniers que la moyenne. Néanmoins, l’importance de ces caisses n’est pas neutre, selon Nielsen, car elles captent 14 % des passages en caisses et représentent 10 % du chiffre d’affaires PGC des magasins équipés. Parmi les produits les plus fréquemment scannés via ces caisses, figurent certaines catégories d’alcool, d’hygiène ou encore des produits d’entretien.

Enseignes en pointe

Côté distributeurs, l’impact des caisses sans caissier s’avère très différent d’une enseigne à l’autre.

Le taux d’équipement, tout d’abord, est très varié. Si les grands hypers sont presque tous pourvus de ce type de caisse (99 % des Auchan, 90 % des Carrefour), c’est moins le cas en supers (69 % des supermarchés Casino, 35 % des Intermarché).

Surtout, le poids de ces passages en caisses sans caissier est très variable d’une enseigne à l’autre, même en se focalisant uniquement sur les points de vente équipés. Chez Monoprix, les caisses auto représentent 37 % des passages en caisses et l’enseigne y réalise 26 % de son chiffre d’affaires (cf. graphique ci-dessous). Chez Auchan, ce mode de paiement totalise 19 % des ventes quand il pèse 16 % du chiffre d’affaires des Carrefour équipés. A l’inverse, les clients de Leclerc, Système U et Intermarché montrent moins d’attrait pour ces caisses, puisque dans ces enseignes, les magasins équipés ne réalisent qu’entre 4 et 5 % de leur CA via ces caisses auto.

 

Graphique Nielsen

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois