Qui de Carrefour ou Leclerc vend le plus de bio ?

17 avril 2020 - Amaury Beautru

Longtemps Carrefour et Leclerc se sont battus sur le titre de premier vendeur généraliste de bio en France. Linéaires les départage enfin avec les données de notre partenaire Nielsen.

Le voile est levé. Avec 813 millions d’euros de ventes générés par des articles bio sur 12 mois arrêtés à P2 2020, les enseignes d’hypers et supers Carrefour devancent Leclerc de 16%, lequel dépasse tout juste le seuil des 700 millions d’euros sur le périmètre PGC-FLS (hors vin), selon Nielsen HomeScan. Le premier affiche une croissance de 25,4% par rapport à l’année précédente d’après le panéliste, quand l’indépendant ne franchit pas les 20% (19,3%). Dans le détail, Carrefour réalise 435 millions d’euros de ventes dans ses hypers (soit 54 % du CA bio).

Chez Carrefour, la part du bio représente 5,2% des ventes de PGC-FLS (toujours hors vin). Le taux ne s’élève qu’à 4,4% chez Leclerc.

En volume, l’écart entre les deux enseignes est moindre, mais ne permet toujours pas de douter puisque Carrefour a écoulé plus de 317 millions de produits labellisés AB, contre 11% de moins chez Leclerc (285 millions).

En matière de pénétration, les deux enseignes sont au coude-à-coude. En absolue d’abord, c’est-à-dire la part des acheteurs de bio dans l’enseigne sur le nombre de foyers français, elle est de 40,6% chez Leclerc et 40,2% chez Carrefour. Pour la pénétration relative, qui mesure la part d’acheteurs bio dans l’enseigne sur le nombre de clients de l’enseigne, elle de 66,7% chez l’indépendant et 66,1% dans les enseignes d’hypers et supers d’Alexandre Bompard.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois