Les ventes de produits AB confirment leur recul

5 septembre 2022 - Patricia Bachelier

Les mois passent et la mauvaise tendance se confirme pour les produits bio qui poursuivent leur recul.

Une offre AB presque KO debout. Après des années d’euphorie, les produits bio sont dans le dur, enregistrant mois après mois des ventes en décroissance. Sur un an arrêté à début juillet, la tendance est à - 4,9 % en valeur, soit près de 300 M€ envolés. C’est encore plus mauvais sur le premier semestre : - 5,6 %.

Lidl booste le discount

Les ventes sont au rouge dans la quasi-totalité des circuits, seul le format discount (SDMP) progresse (+ 4,5 %) à la faveur des excellents résultats de Lidl. La performance du circuit est même encore meilleure sur le premier semestre 2022 : + 4,8 % par rapport à la même période en 2021.
Mais avec seulement 3,2 % du chiffre d’affaires PGC-FLS réalisé en bio, les enseignes SDMP sont dans leur globalité nettement sous vendeuses de bio. La moyenne tous circuits est à 4,9 %. S’agissant des catégories « AB compatibles », les lauriers reviennent au frais laitier (8,2 % du CA en bio), à l’épicerie sucrée (7,9 %) et salée (6,5 %). 
Hormis les liquides avec alcool (+ 3 %), toutes les catégories alimentaires voient leurs ventes bio reculer sur un an, en particulier le frais laitier (- 9 %) et non laitier (- 8 %).

Certains rayons parviennent à tirer leur épingle du jeu, comme les petits pots bébé (+ 6 %). Lesquels bénéficient d’une vraie bascule de consommation du conventionnel vers le bio et d’un accroissement constant de l’offre, à rebours de la tendance générale… Car l’heure est bien à la contraction des assortiments AB.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois