LINEAIRES / LINEAIRES express / Les archives / Leclerc et Intermarché en croissance

.

Leclerc et Intermarché en croissance [B. Merlaud]

14 Février 2014

Le mouvement Leclerc a réalisé 4,4% de croissance l'an dernier. Les ventes en France, hors carburant, progressent de 4,9% et l'objectif pour 2014 se situe entre 3,5 et 4%.

Intermarché et Netto affichent une croissance des ventes, en France, de 3,2% pour 2013 (hors carburant). Le groupement prévoit, en 2014, de pousser les Intermarché Hyper, Express et les drives.

Leclerc

Leclerc boucle 2013 avec 4% de croissance

Dans un communiqué publié le 10 février, le mouvement Leclerc annonce avoir réalisé 4,4% de croissance l'an dernier. Les ventes en France, hors carburant, progressent de 4,9%.

Pour 2014, Leclerc prédit "une année difficile du point de vue de la consommation" et limite ses ambitions à 3,5 ou 4% de croissance.

Le chiffre d'affaires global de Leclerc se monte à 45,6 milliards d'euros en 2013, dont 42 milliards réalisés en France. Hors carburant, Leclerc a réalisé 33,9 milliards d'euros de CA dans l'Hexagone (+ 4,9%). C'est 60% de plus qu'en 2002, rappelle le distributeur.

La croissance de Leclerc en 2013 est en ligne avec les objectifs affichés en début d'année dernière (entre + 4 et + 6%). Cette évolution reste toutefois plus faible qu'en 2012 : les ventes en France, toujours hors essence, avaient alors progressé de 7%.

Le drive assure à lui seul 36% de la croissance de Leclerc en 2013. 175 unités ont été ouvertes dans l'année, portant le parc à 446 drives. L'enseigne a réalisé 1,47 milliard d'euros (+ 63%) via ce canal de distribution et revendique 37% du marché du drive.

Les concepts spécialisés (culture, auto, voyages, etc.) représentent un parc de 1508 points de vente et assurent 3,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Ils contribuent à hauteur de 12% à la croissance de l’enseigne.

Le site de vente de lentilles (optique.e-leclerc.com), lancé en septembre 2013, a attiré 300.000 visiteurs uniques et enregistre depuis la fin de l’année 300 commandes par jour. Le site espaceculturel.fr, lancé en décembre dernier, a profité des fêtes avec près de 850.000 visiteurs uniques en un mois.

Intermarché

Intermarché veut développer ses Hyper en 2014

Dans un communiqué publié le 14 février, Intermarché et Netto annoncent avoir réalisé l'an dernier 22,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires (hors carburant) en France.

La croissance affichée de 3,2% est flatteuse et confirme que les trois mouvements d'indépendants ont réussi une belle année 2013.

Toujours hors carburant, Leclerc affiche + 4,9% en France et Système U + 3,5%.

La part de marché d'Intermarché progresse de 0,3 point sur l'année, à 14,2%.

Le chiffre d'affaires du groupement des Mousquetaires, lui, avait déjà été publié par Linéaires dans le Distribook 2014 : 39,9 milliards d'euros en 2013, à + 2,2%.

Le distributeur vient de boucler un plan stratégique triennal conforme à ses objectifs. En moyenne, les ventes des différentes "vocations" d'Intermarché (Hyper, Super, Express, Contact) ont enregistré 10 % de croissance en trois ans.

"Avec 35 périodes consécutives de progression de part de marché et 13% de croissance de chiffre d'affaires au mètre carré de nos points de vente, nous sommes plus que satisfaits de ces performances qui confirment aujourd’hui nos choix stratégiques", se réjouit Philippe Manzoni, président d’ITM Alimentaire International.

Pour 2014, Intermarché présentera un nouveau concept finalisé en juin. Le distributeur veut développer ses vocations Hyper et Express, ainsi que les drives.

S'agissant de Netto, le groupement se montre moins disert. On sait juste que le chiffre d'affaires du réseau de hard discount se monte à 1,1 milliard d'euros. A fin août, selon les informations recueillies par Linéaires, les ventes reculaient de 1,4% à parc constant.

Le parc Netto comptait 325 unités fin 2013. Il n'a pas cessé de diminuer ces dernières années : il dépassait les 400 points de vente en 2009.

Un nouvel adhérent, Pierre de Saint-Vincent, vient de prendre la direction de l'enseigne. Et le groupement, dans le communiqué publié aujourd'hui, promet de renforcer la politique prix de Netto "en misant sur un engagement discount fort".