LINEAIRES / LES PRODUITS / Casino travaille sur les nouveaux enjeux des emballages

.

Casino travaille sur les nouveaux enjeux des emballages [B. Merlaud]

17 Octobre 2018
Casino travaille sur les nouveaux enjeux des emballages

Le 12 octobre, Casino a réuni 70 fournisseurs de MDD pour plancher sur les nouvelles garanties sanitaires attendues des emballages et leur cycle de vie. Au programme : migration des huiles minérales, matériaux à privilégier, nouvelles filières de recyclage.

"Il ne s'agit pas de prétendre former les industriels, mais de partager quelques outils, d'amorcer des projets, afin de mieux préparer en amont nos appels d'offres, résume Vincent Barthélémy, le directeur qualité de Casino. Nous avons déjà pratiqué ce format de rencontre sur d'autres thématiques, comme la nutrition ou les allergies. C'est une première sur l'emballage, qui est devenu un sujet central pour demain, sur lequel nous sommes interpellés par les consommateurs et la société civile."

Un guide pratique, pour l'occasion, est publié par Casino à l'attention de ses fournisseurs. "Cet ouvrage d'une centaine de pages est le fruit de deux ans de travail, explique Corinne Mercadié, responsable du département qualité emballage et affichage environnemental chez Casino (co-auteure du guide). Il vulgarise la réglementation en vigueur et recense des problématiques utiles sur la base des audits que nous effectuons chez les industriels."

Parmi les sujets évoqués, la migration des huiles minérales potentiellement présentes dans les cartons (en fonction de la première vie d'un matériau recyclé, notamment) concentre les attentions depuis quelques années.

"Quand nous identifions un contaminant, c'est un vrai travail de détective d'en retrouver l'origine, illustre Corinne Mercadié. Il peut provenir de la colle utilisée pour fermer un étui, du procédé de fabrication de l'un des constituants du matériau d'emballage, mais aussi d'un moule de cuisson ou d'un intrant agricole."

Casino, ainsi, a par exemple fait évoluer le conditionnement du riz à sa marque. Les emballages en carton recyclé ont été remplacés par un film barrière pour le riz en vrac, et par un étui en carton vierge pour le riz en sachet cuisson.

Nouveaux films plastique, suppression du polystyrène

La présence de Citeo (ex Eco-emballages et Ecofolio) à la journée du 12 octobre a aussi permis de lister les nouvelles filières de recyclages en cours de construction. Un exemple ? Les films polyéthylène souples, quand ils sont monomatériau.

"Nous avons initié des travaux pour passer sur ce type de films, annonce Corinne Mercadié. Nous voulons aussi supprimer le polystyrène expansé des barquettes de produits frais et nous cherchons des alternatives aux perturbateurs de tri comme les plastiques sombres."