LINEAIRES / LES MAGASINS / Les visites guidées / Supermarché Match Hettange-Soetrich (57)

EXCLUSIF ! Imprimer

Supermarché Match Hettange-Soetrich (57) [Florent Vacheret]

3 Mai 2010

Un supermarché Match, c’est avant tout un savoir-faire cultivé sur la zone marché. La nouvelle unité ouverte à Hettange (57), au nord de Thionville, sur la route menant au Luxembourg, ne déroge pas à la règle. Ce 2 500 m² inaugure même la nouvelle signalétique de cet univers frais ainsi qu’un mobilier fruits et légumes inédit, qui cède à la mode des tables horizontales avec des produits dépotés à la main. “Cela nécessite un peu plus de main-d’oeuvre mais c’est un choix cohérent avec l’« ADN qualité » de l’enseigne”, justifie Antoine Perrin, le directeur régional.

Autre manifestation de cette politique qualitative, la mise en place d’une boucherie coupe, où le savoir-faire des équipes s’exprime en particulier sur la richesse de l’offre en produits élaborés. La marée bénéficie également d’un linéaire très généreux pour un magasin de cette taille, qui joue clairement la carte du trad plutôt que celle du frais-emballé, peu développé en poisson. A l’inverse, le fromage trad n’est, lui, travaillé qu’en libre-service même si les produits sont découpés sur place pour la plupart des références. Seule vraie concession à la politique de qualité, la boul.-pât ne fonctionne pas en base farine mais en cru surgelé, pour limiter les frais de personnel. Au moins dans un premier temps.

La tradition de décentralisation de Match trouve ici une concrétisation probante dans l’adaptation du magasin au contexte local. “Nous avons la chance de bénéficier d’une clientèle frontalière que l’on peut qualifier de CSP ++”, explique le directeur du site, Eric Ciarrone. D’où notamment un rayon champagne surdimensionné ou encore deux élements d’épicerie fine placés en mural sur une allée chaude du magasin.

Mais la vraie valeur ajoutée s’exprime surtout sur l’adaptation locale et régionale de l’offre. Malgré la proximité de la frontière, la clientèle luxembourgeoise reste rare. En revanche, certaines marques du Duché sont appréciées par les nombreux frontaliers. Ces produits sont donc très présents dans le magasin et systématiquement mis en avant. Notamment avec des TG permanentes dûment balisées. « Nous avons essayé de leur octroyer des faces positives de gondoles pour les rendre bien visibles », complète Eric Ciarrone. Au gré des rayons, on retrouve ainsi les pâtes Maxim, les produits laitiers Lux Lait, le beurre Rose, les saucisses Lux Viande, le vinaigre Pundel ou même la cancoillotte luxembourgeoise ! Autant de stars locales, totalement inconnues ailleurs.

Toujours dans la logique d'adaptation du site, Match développe en épicerie quatre éléments de produits typiquement italiens, communauté historiquement très présente dans la région. On trouve aussi deux éléments de produits portugais, pour satisfaire les nombreux luxembourgeois d'origine portugaise. Pour compléter le dispositif, quelques partenariats sont noués avec des petits producteurs locaux : oeufs Trapp, pommes de terre, pommes, endives et asperges livrés par des maraîchers du coin.