LINEAIRES / LES MAGASINS / Les visites guidées / Super U Noirmoutier

.

Super U Noirmoutier [Julien UGUET]

7 Juin 2007

Quatre années. Voilà le temps qu’il aura fallu au p-dg du Super U Noirmoutier pour finaliser le transfert de son point de vente. En 2001, quand il rachète, sous l’impulsion de Serge Papin, le magasin situé à l’entrée de la commune de Noirmoutier l’île, Philippe Boidé se fixe un objectif simple : donner un coup de jeune à une surface commerciale vieille de plus de 30 ans. « Certes, avec plus de 600 000 passages en caisse par an, notre rentabilité de 12 000 €/m2 était exceptionnelle comparé à notre taille, confirme l’adhérent. Les chiffres ne font toutefois pas tout. Pour répondre aux attentes des clients et rester devant notre concurrent Intermarché, fraîchement agrandi, il était nécessaire de moderniser notre outil de travail. »
En 2003, il démarre les premières démarches administratives, sous la contrainte d’un plan local d’urbanisme plus drastique que sur le continent : absence de terrain à but commercial, norme environnementale et esthétique, etc. Philippe Boidé décide de poser la première pierre de son futur magasin à côté de l’ancien. Bémol supplémentaire : offrir un nombre de places de parking suffisant. « Par chance, nous avons constaté, après forages, que nous étions situés sur un îlot rocheux. Nous avons donc choisi de construire un parking souterrain de 140 places desservi par un double escalator. Une véritable prouesse technique pour une île. »
Pour éviter les conflits avec certaines associations écologistes, potentiellement hostiles au projet, le Super U Noirmoutier a réalisé une étude d’impact environnementale. « Les eaux de pluies ne doivent pas se déverser directement dans les étiers, ces canaux qui alimentent les marais salants. Le niveau d’iode doit rester constant. Nous avons donc construit un bassin de rétention couvert sur l’emplacement de l’ancien point de vente. » Après deux refus en CDEC (dont l’un suite à un recours de son concurrent), Philippe Boidé obtient finalement un avis favorable de la CNEC en janvier 2006. Les travaux dureront un peu plus d’un an.
D’une surface de 3 100 m2 (contre 1 953 auparavant), le Super U de Noirmoutier reprend à son compte, dans une ambiance sobre et claire, la plupart des standards développés récemment par Système U : boucherie traditionnelle avec six bouchers à temps plein, stand fromages coupe en LS, etc. Magasin îlien oblige, le rayon marée, implanté dans l’axe du mail d’entrée, est le fer de lance du concept. Cet univers génère, à lui seul, environ 4,0 % du chiffre d’affaires global, estimé à environ 25 M€. De belles performances et un dynamisme commercial qui ne laissent pas indifférent les Nouveaux Commerçants. Pour preuve, le jour de l’ouverture, le 10 mai, Philippe Boidé a reçu la visite amicale et inattendue du président Serge Papin.

Repères

180 employés en plein été
Le Super U Noirmoutier réalise 70 % de son chiffre d’affaires entre avril et septembre. Pour répondre à l’afflux de touristes, les effectifs du magasin passent de 70 équivalent temps plein à l’année, à 180 en juillet/août.

Objectif : 30 M€
Avec un panier moyen de l’ordre de 45 € pour environ 600 000 passages en caisse par an, le Super U Noirmoutier affiche des performances dignes d’un petit hypermarché. Avec ce transfert/agrandissement, le magasin entend creuser l’écart sur son concurrent Intermarché. L’objectif est d’atteindre un chiffre d’affaires de 30 M€ dans les trois ans à venir.

Un prospectus pour informer les clients
Pour informer les clients de l’ouverture du nouveau Super U, le directeur Philippe Boidé a fait distribuer sur toute l’île un tract 4 pages décrivant, plan à l’appui, les points forts du magasin.