LINEAIRES / LES MAGASINS / Les visites guidées / Quand Biocoop se lâche sur le design...

.

Quand Biocoop se lâche sur le design... [B. Merlaud]

9 Octobre 2015

Quand Biocoop se lâche sur le design...

Biocoop a inauguré son quatorzième point de vente à Paris, baptisé coquettement "Dada". Les deux associés propriétaires se sont fait plaisir en misant sur l'épure et la modernité. Blanc immaculé, verrière rétro, meubles sur mesure tout en arrondis : ils donnent à voir une version rafraîchissante du bio. La visite de Linéaires.

"Nous avons voulu livrer notre vision du bio pour les années 2018-2020, tout en restant attachés aux valeurs de Biocoop, glisse Marie-Laure Dumarché, l'une des deux propriétaires du point de vente. Plutôt que de reprendre les codes d'un magasin alimentaire, nous nous sommes inspirés de modèles plus dynamiques, comme le textile."

De fait, Biocoop Dada conserve sur la rue une vraie vitrine, dont la mise en scène sera renouvelée régulièrement. Dans ses aménagements intérieurs, également, les implantations de rayons n'ont rien à voir avec l'agencement d'une supérette.

Malgré une surface modeste de 270 mètres carrés, les espaces de circulation sont vastes, le mobilier est circulaire, la décoration assure des respirations dans le parcours. L'assortiment est resserré sur 3500 références et, étant donné la clientèle de bureau du quartier, les deux propriétaires ont investi dans le traiteur (fait maison) à emporter.

Biocoop Dada ne ressemble à aucun autre magasin bio. Ni à aucun autre magasin alimentaire, d'ailleurs. C'est la force d'un réseau d'indépendants que de permettre l'émergence de telles initiatives séduisantes. A défaut d'y voir la naissance d'un vrai nouveau concept, on retiendra que cette inauguration est venue bousculer les codes du bio, en lui ouvrant de nouvelles perspectives.