LINEAIRES / LES MAGASINS / Les visites guidées / Le nouveau parcours client des hypers Carrefour

.

EXCLUSIF ! Imprimer

Le nouveau parcours client des hypers Carrefour [B. Merlaud]

10 Janvier 2014

Carrefour a repensé le parcours "shopper" dans ses hypermarchés. L'objectif : relancer la vente des rayons non-alimentaires, en obligeant tout simplement le client à passer devant. Démonstration dans l'hyper breton de Rennes-Alma, réaménagé avant les fêtes. Les photos de Linéaires.

L'idée maîtresse de Carrefour, dans cet hyper de taille moyenne (10 200 m²), est de remettre le bazar permanent dans le flux client. Quitte à rallonger le parcours.

C'est la fin de la large zone non alimentaire, à droite de l'entrée, qui caractérisait les magasins de l'enseigne. Pas question non plus, ici, d'ouvrir une seconde entrée pour un circuit court alimentaire : un autre dogme de Carrefour qui tombe.

L'entrée unique est décalée vers la droite et donne directement sur la beauté. Ce rayon, qui génère du trafic et des achats d'impulsion, devrait empêcher les clients de virer directement sur la gauche en snobant le non-al. Et plusieurs univers ont été déplacés pour être desservis par l'allée centrale : maison, culture, bricolage, etc. Là encore en misant sur les achats d'impulsion.

Sur l'alimentaire, tous les métiers de bouche ont vocation à être valorisés dans une zone marché panoramique. Quant aux PGC, ils sont plus marchands grâce à des allées élargies et des têtes de gondole (en partie) massifiées.

Pour séduire différents types de clientèle, l'hyper rennais multiplie les grands écarts. Il propose aussi bien un stand sushi, un espace bio, qu'un rayon "Courses éco".

L'accueil a également été retravaillé pour être plus agréable, et un nouveau discours, centré sur les attentes des clients, est adopté en caisses.

Pour aller plus loin

A lire dans le numéro de janvier de Linéaires :

- La visite commentée de l'ensemble du magasin
- La nouvelle autonomie laissée aux hypers Carrefour
- Les photos des rayons alimentaires