LINEAIRES / LES MAGASINS / Les visites guidées / La pépite portugaise d'Intermarché

.

La pépite portugaise d'Intermarché [B. Merlaud]

29 Mars 2018
La pépite portugaise d'Intermarché

Anne Saintemarie, la patronne d'Intermarché au Portugal, a partagé lors des Ateliers du Frais de Linéaires les résultats ébouriffants du nouveau concept expérimenté là-bas par l'enseigne. Une relance par le frais, dans un pays accro à la promo, qui fait beaucoup réfléchir en France.

Une "place de marché" a été imaginée pour les Intermarché de plus de 2000 mètres carrés. "C'est une vraie place, qui ressemble à une place et pas à un corner, appuie celle qui est aussi adhérente et a transformé son Intermarché "hiper" de Lagos (2500 mètres carrés) il y a maintenant près d'un an. La zone occupe presque 50% de la surface du magasin."

Outre le décorum, spectaculaire, l'agencement circulaire du rayon fruits et légumes frappe d'emblée. Une configuration atypique qui ne pénalise pas les volumes dans la mesure où Intermarché prend aussi soin de laisser les grosses rotations promo sur palettes.

Le reste de la place de marché s'articule autour de rayons aux thématiques fortes et souvent originales. Ici un stand "alimentation saine", là un kiosque "yaourts et jus frais". L'incontournable comptoir à sushis est exploité en propre, le rayon pizzas et rôtisserie capitalise sur le fait maison.

Les stands coupe boucherie et marée sont mis en valeur, tandis que le fromage et la charcuterie, en revanche, présentent l'essentiel de leur offre en frais-emballé.

+33% de CA, +3 points de marge

L'ensemble se révèle plutôt bien équilibré. Depuis la transformation (qui incluait un agrandissement de 500 mètres carrés), le CA produits frais de l'Intermarché de Lagos a bondi de 33%. Mieux : le taux de marge a progressé de 3 points.

Le chiffre d'affaires global, porté par le frais, est en croissance de 27%. "Le magasin recrute de nouveaux clients et le panier augmente", se réjouit Anne Saintemarie.

L'expérimentation menée à Lagos a déjà redessiné la vocation des gros supers du Portugal et se décline dans des versions adaptées aux plus petites unités. Son nom de code : "2020e".

Le modèle est évidemment très inspirant pour la France, au moment où la direction de l'enseigne planche justement sur un nouveau concept (révélation attendue pour la fin de l'année 2018). Ce n'est pas un hasard si la cellule d'adhérents missionnée sur le sujet compte parmi ses membres… une certaine Anne Saintemarie.

Ci-contre, redécouvrez la visite d'Intermarché Lagos réalisée par Linéaires en octobre 2017.