LINEAIRES / LES MAGASINS / Les visites guidées / L'Heure du marché, le multifrais sans concessions

.

EXCLUSIF ! Imprimer

L'Heure du marché, le multifrais sans concessions [F. Carluer-Lossouarn]

5 Novembre 2018
L'Heure du marché Orvault

A l’ombre de Grand Frais, sans bruits, d’autres chaînes de multifrais se développent pas à pas. A bien plus petite échelle mais en profitant aussi de l’absence coupable des grands distributeurs sur le format. Parmi ces remuants petits poucets du frais : Fresh (Prosol), Provenc’Halles (Blachère), O’marché frais (Quattrucci), Les Halles de l’Aveyron (Unicor) ou encore La Marnière. Méconnu, L’Heure du marché a pourtant toute sa place dans la liste. Par la richesse de son concept et la qualité de la mise en scène de la marchandise, c’est même un mètre étalon qu’il faut avoir vu...

Linéaires a visité le dernier né de l’enseigne à Orvault, en périphérie de Nantes, ouvert en mars 2017. L’emplacement est bien choisi : sur une artère commerciale hyper fréquentée, tout près d’Auchan St-Herblain. Le ton est donné avant même d’entrer dans ce magasin de 800 m². Dehors, une ardoise signale l’arrivage de bouquet vivant (crevette) de la criée du Croisic (44,90 €/kg) : fraîcheur, qualité, local.

Le parcours client débute par les fruits et légumes. Plus précisément par les fruits. Le rayon légumes est un peu plus loin, au centre du magasin. Une scission originale. La barre est placée très haut avec une théâtralisation spectaculaire. Par les matériaux utilisés d’abord. Pas de rayonnages type GMS dans le magasin mais des meubles vintage en bois, des caisses et des cageots joliment disposés ou montés en étagères, des paniers en osier. Même les bacs réfrigérés sont parés de bois. Bref, l’ambiance est différente, apaisante.

Pour aller plus loin

A lire dans le numéro de décembre de Linéaires :

- Le reportage complet sur L'Heure du marché Orvault.

- L'interview de Stéphane Guitet, co-fondateur et pilote de l'enseigne.

Pas abonné ? Commandez le numéro ici.