LINEAIRES / LES MAGASINS / Les visites guidées / Hyper Champion Pézenas

.

France - Hérault

Hyper Champion Pézenas [Florence Taillefer]

6 Avril 2004

C’est un magasin pour le moins atypique. L’Hyper Champion de Pézenas est le « joujou » de Bernard Juan, un commerçant franchisé passionné d’architecture et de technologie. Sur 3 500 m², il rassemble une kyrielle d’innovations : écrans géants, bornes multimédias, étiquettes électroniques, etc. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le patron s’est fait plaisir lors de l’agrandissement de son magasin fin 2002. En créant cette « boutique » hors du commun, Bernard Juan voulait à la fois défendre sa vision du commerce et limiter l’évasion des clients vers Béziers, situé à une vingtaine de kilomètres de Pézenas. Aujourd’hui, le pari semble gagné. « En 2003, la fréquentation du magasin a progressé de 20 % », confirme Laurent Vigroux, directeur de l’hypermarché. Il faut dire que la réalisation est particulièrement réussie, à la fois sobre et moderne. L’innovation qui saute aux yeux est sans conteste la forme des meubles froids, tout en courbe. Les arrondis se retrouvent d’ailleurs partout dans le magasin. Ainsi, l’épicerie et le non-alimentaire sont équipés en meubles fils qui permettent de créer des angles et des courbes à l’infini. Et si ces aménagements sont gourmands d’espace, ils restent du plus bel effet.

Sobriété et confort d'achat

Par ailleurs, les néons ont quasiment disparu des allées au profit de spots, plus chaleureux, qui mettent en valeur les produits. Le confort d’achat a également été privilégié. Les chariots, en plastique, ont été choisis pour leur légèreté et leur « silence » sur le carrelage refait à neuf. L’esthétique des linéaires prime en outre sur l’artillerie promotionnelle. Du coup, les TG, elles aussi arrondies, n’arborent pas d’affiches tape à l’œil et, aux rayons traditionnels comme à la cave, les promos sont signalées sur des ardoises plaquées au mur. Point de stop-rayons non plus. Bref, l’Hyper Champion privilégie la sobriété, au risque de perturber le système habituel de repérage des chalands.
Tout récemment, le magasin a subi quelques améliorations. Des tentures représentant une fresque artistique habillent tout le mur du fond du magasin (80 m). L’hypermarché offre aussi un service gratuit de préparation des commandes. Via Internet, les clients peuvent constituer leur panier et venir directement récupérer leurs sacs de courses à l’accueil du magasin. En phase de démarrage, ce service reste encore peu utilisé mais favorise l’augmentation du panier moyen : 60 €, contre 30 € en magasin.