LINEAIRES / LES MAGASINS / Les visites guidées / Géant Casino Clermont-Ferrand

.

Géant Casino Clermont-Ferrand [Benoît Merlaud]

12 Mai 2007

« L’état de l’art. » Chez Casino, on n’est pas peu fier du Géant de Clermont-Ferrand, tout juste inauguré après douze mois de travaux. L’hypermarché a profité de son agrandissement (de 8 600 à 12 000 m2) pour adopter, rayon après rayon, les tout derniers concepts de l’enseigne.
Au sein des produits frais, qui ont quasiment doublé de surface, les fruits et légumes ont bénéficié de la transformation la plus marquante. Fer de lance de la zone marché, le rayon s’étend sur 600 m2 et aligne, avec les fruits secs, plus de 600 références. Le distributeur n’aime pas le reconnaître, mais il s’est largement inspiré de l’enseigne spécialisée Grand Frais pour élaborer son concept.
Il faut dire que Casino a pu observer de près le fonctionnement du spécialiste, depuis qu’il lui a confié, début 2006, la gestion du rayon fruits et légumes du Géant de Valence Sud. Il a pu aussi en apprécier l’efficacité : le rayon de Valence est l’un des plus performants du groupe et la fréquentation globale de l’hyper est en hausse de 10 % depuis son installation !
Officiellement, il n’y a « pas d’ombre au tableau » entre Casino et son « partenaire ». La collaboration de Valence n’est pas remise en cause. « Grand Frais n’est pas très content, lâche néanmoins un cadre stéphanois. C’est plutôt bon signe quant à la qualité de notre concept. » Une quinzaine de Géant ont déjà adopté ce rayon fruits et légumes. Au total, 60 hypers devraient en bénéficier cette année et la totalité du parc sera convertie d’ici mi-2008. Chaque magasin, selon son potentiel, mettra en place une version « complète » ou « allégée ».
Sans aller aussi loin, le reste de la zone marché respire également le professionnalisme. A la rôtisserie, les pizzas sont préparées sous les yeux des clients. Les boulangers façonnent leur pain avec la farine d’une minoterie locale. Sans parler du stand crémerie : le Géant Casino de Clermont-Ferrand est le premier vendeur de fromages du groupe. Par pragmatisme, la coupe fait néanmoins de nombreuses concessions au frais-emballé. La boucherie, par exemple, est passée en tout LS.
Sur le non-alimentaire, Géant a construit des univers à l’identité très marquée. Espace maison, culturel, textile, boutique électronique jouissent d’agencements soignés. L’hyper s’est également doté d’une parapharmacie, d’une bijouterie et d’un point Banque Casino. Les clients pressés, enfin, ont le choix entre self-scanning (les petites « douchettes » à emporter avec le chariot) et self-checkout (les caisses automatiques).