LINEAIRES / LES MAGASINS / Les visites guidées / Carrefour teste les restaurants Hyper Bon

.

EXCLUSIF ! Imprimer

Carrefour teste les restaurants Hyper Bon [Florent Vacheret]

14 Décembre 2016

En parallèle des développements menés avec la bannière Autour du comptoir, Carrefour vient d'entamer un nouveau test de restauration rapide "à la française". L'enseigne est baptisée Hyper Bon. Sa particularité : exploiter des cellules commerciales de galerie, gérées par la filiale immobilière Carmila.

Si ce n'est la typo de son enseigne (pour un œil exercé), rien ne raccroche Hyper Bon à l'identité de Carrefour pour les clients. Le restaurant utilise des produits frais fournis par l'hyper voisin - sans les revendiquer pour autant - avec une offre simple et qui tourne assez largement le dos au snacking conventionnel.

En clair, Hyper Bon n'est pas là pour ne vendre que du sandwich ! Quelques codes emblématiques (café, jus d'orange pressée, yaourt, purée de fruits) sont clairement revendiqués comme bio sur la "carte" du restaurant. La déco soignée dans un esprit nature (bois brut, murs verts pseudo végétalisés, couverts de table en bois) achève de positionner Hyper Bon comme un concept un peu bobo, bien dans l'air du temps.

Linéaires a visité l'unité ouverte début novembre dans la galerie de Carrefour Chambourcy (78). Une deuxième doit également voir le jour au Carrefour de Collégien (77).

En pénétrant dans le point de vente, le client est accueilli par un meuble LS réfrigéré hébergeant le triptyque boissons/plats/desserts. Hyper Bon y pousse les produits qui forgent l'identité du concept : salades composées et soupes fraîches en cup ainsi que d'originales coupelles de fruits secs à grignoter.

Les produits chauds sont, eux, servis au comptoir. Outre un plat du jour, l'offre se compose de tartes, de gratins (ceux qu'on retrouve à la rôtisserie chez Carrefour) et de petits paninis façon burger (recette italienne au jambon cru/pesto, recette de Noël au foie gras et à la figue). Pâtisseries et viennoiseries sont également servies au comptoir. La formule type (plat, dessert, boisson) reste à un niveau de prix raisonnable, positionnée à 8,90 €.

Hyper Bon se distingue par ailleurs par une gamme large de jus et smoothies élaborés sur place. Pour cultiver le caractère "frais" du concept le stock de fruits et légumes transformés par les équipes est exposé dans leur caisse bois à l'ancienne et placé bien en évidence devant le comptoir.

Carrefour investit dans de jeunes pousses de la restauration

Carrefour croit au potentiel de la restauration dans ses galeries. La preuve ? Le groupe a récemment investi dans deux start-ups prometteuses.

D'abord, Square Maker, une jeune enseigne spécialisée dans le croque-monsieur haut de gamme, avec une foule de déclinaisons de recettes originales. Quatre restaurants ouverts à date : les trois premiers à Marseille, Toulon, Aix-en-Provence et le dernier, en novembre, dans la galerie du Carrefour de Bourges.

Plus classique, Augustin est une enseigne de boulangerie à l'ancienne, très qualitative, qui connaît un développement spectaculaire sur la région de Rennes ces dernières années (12 unités).

Via des augmentations de capital, Carrefour veut donner les moyens à ces jeunes pousses de grandir… en ouvrant trois ou quatre restaurants dans ses centres commerciaux. D'autres partenariats de ce type sont attendus.