LINEAIRES / LES MAGASINS / Les visites guidées / Bayonne : le surprenant petit hyper alimentaire de Carrefour

.

Bayonne : le surprenant petit hyper alimentaire de Carrefour [F. Carluer-Lossouarn]

28 Octobre 2016
Carrefour Bayonne

Une inauguration à l'américaine ! A l'ouverture ce jeudi 27 octobre, toute l'équipe du nouveau Carrefour de Bayonne, cadres compris, formait une haie d'honneur pour applaudir l'entrée des premiers clients. Carrefour inaugurait son 229ème hyper en France métropolitaine. Il est inséré dans le centre commercial Ametzondo Shopping, directement relié à l'Ikea ouvert il y a plus d'un an (le centre commercial appartient à la foncière d'Ikea).

85 % d'alimentaire

Une locomotive compacte : 5 000 m² pour ce nouveau Carrefour volontairement axé sur l'alimentaire. « L'alimentaire représente 85 % de l'offre, le magasin proposant au total 60 000 références dont 24 000 en PGC-frais LS », détaille le directeur Francis Trévisan. L'unique entrée dans le Carrefour s'effectue d'ailleurs par l'alimentaire, plus précisément par la zone marché de 1 000 m², très réussie.

Avec deux points forts de part et d'autre de l'entrée. A droite, la boul-pât et son laboratoire, avec vue directe sur la fabrication du pain mais aussi des pizzas. D'autres fabrications maison beaucoup plus rares chez Carrefour y sont mises en avant : chocolat, macarons. « Nous montrons notre savoir-faire à nos clients », souligne Francis Trévisan.

Rayons trad dès l'entrée

Les clients peuvent y commander leur pizza, à emporter ou à consommer sur place, à l'espace de restauration de Carrefour « Autour du comptoir », accolé au labo boul-pât mais donnant sur la galerie. Il propose viennoiseries, sandwichs, pizzas, snacks, boissons et burgers préparés devant les clients. Grosse affluence.

Immédiatement à gauche de l'entrée et bordant les fruits et légumes (un rayon manquant un peu de lumière) : la ceinture des rayons trad. Une implantation en début de parcours très originale. « Nous avons voulu reconstituer l'esprit des halles de Bayonne en débutant par les fruits et légumes et les produits frais à la coupe », explique Francis Trévisan.

Equipés de vitrines droites, les stands sont attractifs et s'enchaînent sans monotonie. Mention spéciale au traiteur avec un stand « Comptoir apéritif » inédit, alliant LS et spécialités à la coupe (pâté en croûte, terrines, farcis, etc.). Impressionnantes aussi les belles expositions de la marchandise dans des vitrines à trois niveaux et à hauteur des yeux des clients : jambons secs à la charcuterie, volailles entières à la boucherie. Celle-ci est aussi équipée d'une cave à maturation. Achevant la zone marché mais située au cœur du magasin, à la frontière avec les PGC, la poissonnerie en service par l'avant est couplée à un stand sushis Eat happy (et non Sushi daily).

Le paquet sur les produits locaux

Le frais LS et le PGC bénéficient d'une nouvelle signalétique des rayons. Encore perfectible. La zone saisonnière et promo au cœur du PGC, appelée « C'est maintenant », sera prochainement rebaptisée « C'est le catalogue » pour plus d'impact. A noter qu'au frais LS, les promos ne sont pas en TG mais dans des bacs, les TG étant réservées aux produits locaux. Pas de box palette ni de display de prêt à vendre en gondole non plus. En revanche, la nouvelle signalétique Carrefour « Bon plan » pour les promos est en place. L'épicerie a aussi des TG Bon plan.

Carrefour a mis le paquet sur les produits locaux (plus de 1 000 références) : stand d'exposition de jambons de Bayonne et fromages basques à l'entrée, grandes photos de petits producteurs disséminées dans toute la partie alimentaire, appro chaque jour en direct de la criée de St-Jean-de-Luz à la marée, etc. Le bio a aussi été poussé. « Nous avons 26 éléments et 700 références de bio, c'est beaucoup pour un 5 000 m² », pointe le directeur. La clientèle espagnole n'a pas été oubliée, avec un choix dopé en confitures, confits en conserve, biscuits et champagne.

Un designer basque

Esthétiquement, le magasin est ancré dans son jus local basque : clins d’œil appuyés au patrimoine culturel de la région comme ces abat-jour en osier tressé en référence au chistera (le gant de la pelote basque), ou l'emploi marqué du pin des Landes pour l'habillage des piliers et la « voûte » ajourée aux fruits et légumes, etc. L'aménagement intérieur a d'ailleurs été confié au designer basque Samuel Accoceberry. « Nous voulons adapter chaque Carrefour à son environnement local », résume Bernard Le Brech, directeur régional Pyrénées-Atlantiques de Carrefour.

L'offre en non-alimentaire est centrée sur les consommables (pas de gros électro), l'enseigne mettant en avant la proximité d'Ikea et des nombreuses enseignes du centre commercial (dont Cultura, H&M), sans oublier Carrefour BAB2 tout proche. Une petite prise de risque néanmoins vis-à-vis des clients aspirant à trouver tout sous le même toit dans une enseigne comme Carrefour.

Bref, un hyper compact alimentaire très séduisant qui, au passage, pourrait servir de mètre étalon pour les futurs ralliements d'indépendants aux magasins de taille approchante. Prochaine étape à Carrefour Bayonne : l'ouverture d'un drive (en picking magasin), début 2017.

Zoom

Carrefour Bayonne en chiffres

- 229ème Carrefour en France métropolitaine.

- 5 000 m² dont 1 000 m² pour la zone marché.

- Plus de 1 100 références de produits locaux, 700 codes en bio.

- 162 salariés en CDI dont 50 spécialistes des métiers de bouche.

- Ouvert du lundi au samedi de 8 h 30 à 21 h et le dimanche matin de 8 h 30 à 12 h 30.