LINEAIRES / LES MAGASINS / Les visites guidées / À Meaux, Auchan met de la modestie dans son grand hyper

.

À Meaux, Auchan met de la modestie dans son grand hyper [B. Merlaud]

20 Octobre 2015

À Meaux, Auchan met de la modestie dans le grand hyper

Le dernier hyper inauguré ce 20 octobre par Auchan, à Meaux (77), frappe par son implantation aérée, ses allées larges et ses gondoles basses. Un parti pris fort au nom du confort d'achat, mais aussi une petite révolution chez le spécialiste du grand hyper : le 12.000 mètres carrés est en réalité rempli... comme un 9.000 mètres carrés.

Ce n'est pas faire injure à Auchan que de rappeler que plusieurs centres commerciaux inaugurés en Île-de-France n'ont pas décollé comme escompté. Ni que les hypers français de l'enseigne traversent des moments difficiles ( - 2% à magasins comparables, en 2013, en 2014 et encore sur le premier semestre 2015 ). Il est donc assez logique de voir Auchan jouer la prudence avec cette création à Meaux, dont le projet remonte à sept ans.

"On a construit grand par rapport au chiffre d'affaires que l'on souhaite, a confié à Linéaires Vincent Mignot, le directeur général d'Auchan France. Nous avons dimensionné l'hypermarché de façon à améliorer le confort d'achat des clients."

Cette singulière prudence mêlée de souci du client a conduit le distributeur à s'attaquer à son ADN : le choix. "C'est vrai qu'il y a moins de choix ici que dans un 11.500 mètres carrés actuel, reconnaît le dirigeant. L'assortiment serait plutôt comparable à celui d'un 9.500 mètres carrés. Mais nous avons renforcé le bio, le vrac et nous avons un très grand saisonnier. Le cross-canal prend aussi une place importante dans nos investissements."

L'hypermarché de Meaux inaugure officiellement la nouvelle plate-forme de marque d'Auchan. Finis les partis pris d'enseigne (des concepts de rayons plus pointus que la moyenne, qui avaient vu le jour en 2006), place aux "ateliers" sur la zone marché. Pas moins de neuf stands à service valorisent les métiers de bouche (dont le snacking, la fraîche découpe ou les sushis).

L'hyper arbore la fameuse enseigne "Auchan.fr" sur la façade. À l'intérieur, 8 bornes connectées permettent d'étendre l'offre et même de passer directement commande. 54 écrans digitaux remplacent les traditionnelles affiches et renouvellent les genres en matière de publicité sur le lieu de vente.

Le confort d'achat des clients, ici, n'est pas un vain mot. Sur 40% de la surface, les gondoles ne dépassent pas 1,45 mètre. C'est peu de dire qu'on respire !

La ligne de caisses est également nouvelle. Auchan a investi sur le self-scanning (les douchettes), le self-checkout (les caisses paniers), mais aussi sur des caisses chariots automatiques, avec de longs tapis pour pouvoir y décharger son plein hebdomadaire.

Auchan City à la place des Halles

Le centre commercial, lui (Les Saisons de Meaux), espère générer 5 à 7 millions de visites par an. "L'agglomération de Meaux souffre de 650 millions d'euros d'évasion commerciale chaque année", a regretté Jean-François Coppé, maire de la ville, lors de l'inauguration du site. La sortie de terre du nouveau centre commercial (120 millions d'euros d'investissement) devra y remédier.

De l'autre côté de la ville, le destin de l'hypermarché Les Halles de Meaux est désormais scellé. Il y a une place à Meaux pour deux Auchan, assène-t-on chez le distributeur, de la même façon qu'il y a déjà deux Leclerc. Mais l'enseigne Les Halles d'Auchan, la direction du groupe l'a confirmé à Linéaires, sera abandonnée au profit du concept Auchan City. Une stratégie de "convergence" déjà appliquée à Coignières (78) .