LINEAIRES / LA DISTRIBUTION / Les actus / Un niveau "record" de hausse des prix en 2017

.

Un niveau "record" de hausse des prix en 2017 [B. Merlaud]

9 Janvier 2018
Un niveau record de hausse des prix en 2017

Iri mesure l'inflation pour l'année 2017 à +0,93%, soit un niveau jamais vu depuis 2012. Les produits frais, laitiers mais pas seulement, sont les rayons qui enregistrent les plus fortes hausses de prix.

Pour établir ses calculs, Iri compare les prix des produits alimentaires en libre-service et du petit bazar entre décembre 2017 et décembre 2016 (hors vins tranquilles et chocolats). L'écart mesuré, à produits constants, est pondéré par le chiffre d'affaires réalisé par chaque référence afin de refléter au mieux l'inflation "subie" par les consommateurs (inflation dite "de la demande"). Un article onéreux acheté fréquemment, ainsi, pèsera plus lourd dans le calcul qu'un produit à bas prix peu souvent choisi.

"Il faut remonter au dernier trimestre 2012 pour retrouver un niveau équivalent d'inflation", observe l'institut. En 2016, les prix avaient en moyenne baissé de 0,48%.

La crémerie ressort comme le rayon le plus inflationniste en 2017, avec une hausse des prix moyenne de 2,76%. Ses tarifs s'étant envolés de 15,74%, le beurre contribue évidemment à ce résultat (tout comme les crèmes fraîches, à +4,63%).

Les produits frais non laitiers ne sont pas en reste avec 2,54% d'inflation en 2017. La note est salée pour les aliments festifs, foie gras (+11,18%) et saumon fumé (+9,97%) en tête. En 2016, déjà, le foie gras enregistrait 13% de hausse et le saumon fumé 4%.

Les marques nationales bénéficient modérément de ces hausses : +0,44% en moyenne. En 2016, elles avaient vu leur prix baisser de 0,8%.

Quasi stables en 2016 (+0,09%), les prix des MDD ont en revanche réalisé une sacrée envolée de 1,93%. Les premiers prix sont sur la même tendance, à +2,36% (déjà +0,94% en 2016).

L'inflation moyenne par rayon

Crémerie + 2,76 %
Frais non laitier + 2,54 %
Bazar + 0,78 %
Surgelés + 0,50 %
Épicerie salée + 0,28 %
Bières et cidres + 0,26 %
Épicerie sucrée + 0,14 %
Spiritueux et champagne - 0,05 %
Boissons sans alcool, eaux - 0,35 %
Hygiène - 0,86 %
Entretien - 1,03 %
Moyenne tous rayons + 0,93 %

Source : Iri, inflation de la demande ; décembre 2017 vs décembre 2016.