LINEAIRES / LA DISTRIBUTION / Les actus / Un dernier samedi plus dur à cause des gilets jaunes

.

Un dernier samedi plus dur à cause des gilets jaunes [B. Merlaud]

13 Décembre 2018
Un dernier samedi plus dur à cause des gilets jaunes

Selon Nielsen, l'impact des gilets jaunes sur les ventes des hypers et supermarchés samedi dernier était deux fois plus lourd que la semaine précédente. La séquence noire pour le commerce ne faiblit pas, au contraire.

Nielsen compare les ventes des hypers et supermarchés (sur un périmètre PGC) à celles, cumulées, des autres samedis depuis septembre jusqu'au début des manifestations.

Pour la journée du 8 décembre, donc, la perte de chiffre d'affaires est estimée à 16%.

Les trois samedis précédents, l'impact des blocages sur les ventes était respectivement de -35%, -18% puis -8%. En moyenne sur ces trois week-ends, ajoute Nielsen, les distributeurs ont accusé dans cinq agglomérations des reculs de plus de 30% (mesurés cette fois sur l'ensemble alimentaire et non alimentaire, par comparaison avec les mêmes week-ends de 2017).

Dans le détail, les ventes ont chuté de 37% à Avignon et Saint-Étienne, de 34% à Nancy et Rouen, de 32% à Douai-Lens. La région parisienne, elle, étant relativement épargnée (-6%).