LINEAIRES / LA DISTRIBUTION / Les actus / Parts de marché : Intermarché et U terminent très bien l'année

.

Parts de marché : Intermarché et U terminent très bien l'année [B. Merlaud]

11 Janvier 2018
Parts de marché : Intermarché et U terminent très bien l'année

Intermarché confirme en décembre la performance enclenchée au printemps, avec une part de marché en nette progression. Système U est sur une tendance proche, tandis que Leclerc marque un coup d'arrêt.

Kantar Worldpanel a publié les résultats des enseignes pour la période courant du 27 novembre au 24 décembre 2017 (P13), sur la base des achats des ménages en PGC et frais LS pour leur consommation à domicile.

En décembre, Intermarché et Netto réunis voient leur part de marché croître de 0,3 point, pour atteindre 14,3%. Une progression qui repose essentiellement sur le score réalisé par Intermarché (+0,3 point, à 12,9%). Il faut dire que l'enseigne est créditée sur la période de la plus forte part de voix publicitaire en TV, couplée à une hausse de la pression promo. Ses clients se montrent aussi plus fidèles.

Ce bon résultat enregistré par le "groupe" Intermarché clôt une année excellente pour le distributeur. Depuis le printemps, période après période, il grignote du terrain sur la concurrence. D'abord +0,1 point, +0,2 point, puis +0,3 point ou +0,4 point en octobre, novembre et décembre.

La progression est moins rapide pour Système U, mais la tendance est identique. Le groupe coopératif a vu sa part de marché progresser de 0,2 point en décembre (10,5%). Sur l'ensemble de l'année 2017, la croissance atteint 0,1 point (10,6%).

Lidl est le troisième (et dernier) distributeur crédité d'une hausse en décembre : +0,1 point de part de marché (pour arriver à 5,1%). Le développement de ses investissements média expliquant en partie le recrutement de clients sur la période (200.000 foyers supplémentaires). L'enseigne aura au final gagné 0,2 point de part de marché sur l'année 2017.

Sans que sa performance à long terme soit remise en cause (ni sa place de leader, devant Carrefour, dans les mesures de Kantar), c'est la seconde fois ce trimestre que Leclerc se retrouve stoppé. Sa part de marché stagne en décembre (21,1%), elle avait chuté de 0,6 point en octobre (quand l'enseigne avait avancé son opération anniversaire à septembre).

Non cités par Kantar Worldpanel dans le palmarès de décembre, Carrefour et Auchan, avec respectivement 20,6% et 10,9% de part de marché, sont en recul, de même que Casino (11,2%).