LINEAIRES / LA DISTRIBUTION / Les actus / Merci Voisin, le nouveau service de livraison collaborative de Carrefour

.

EXCLUSIF ! Imprimer

Merci Voisin, le nouveau service de livraison collaborative de Carrefour [B. Merlaud]

13 Octobre 2017
Merci Voisin, le nouveau service de livraison collaborative de Carrefour

Carrefour va lancer sa propre plate-forme de livraison collaborative. Le distributeur cherche à constituer une communauté de clients sur une application dédiée, Merci Voisin, qui pourront livrer ou se faire livrer leurs courses en drive. Une info Linéaires.

La livraison sera rémunérée par une petite indemnité. Les livreurs seront notés à chaque prestation pour consolider leur réputation.

De nombreuses plates-formes de livraison collaborative ont vu le jour ces dernières années. Certaines ont noué des partenariats plus ou moins poussés avec des enseignes, qui y voient une façon (gratuite) de proposer de la livraison à domicile en drive.

Mais de tels dispositifs collaboratifs doivent surmonter deux écueils, de taille. D'abord, la richesse de la communauté construite. Il faut en effet un sacré nombre de membres inscrits pour qu'un client puisse espérer trouver quelqu'un susceptible de passer dans son quartier pour le livrer au jour et à l'heure qui l'intéressent.

La crédibilité de la plate-forme, ensuite, doit être extrêmement solide pour qu'un client, qui vient de régler en ligne un gros plein de courses, transmette les références de sa commande à un inconnu.

En choisissant une solution en propre, Carrefour estime visiblement pouvoir atteindre ces deux objectifs. La marque Merci Voisin lui appartient et, si le distributeur fait bien comprendre au client qu'il reste dans un environnement Carrefour, la confiance sera facile à établir.

Les drives Carrefour et les magasins, ensuite, ne se priveront pas de communiquer largement autour du service, ce qui pourrait permettre de faire monter en puissance la communauté de clients assez rapidement.

Les salariés Walmart en livreurs occasionnels

Début 2017, Carrefour a déjà expérimenté en Belgique ce principe de livraison collaborative en s'appuyant sur une application lancée par bpost, l'équivalent national de La Poste.

Aux États-Unis, Walmart teste pour sa part, depuis juin dernier, une mécanique de livraison collaborative proposée… aux salariés des magasins. À la fin de leur journée de travail, moyennant une prime, les employés volontaires sont invités à emporter avec eux des colis qu'ils vont livrer sur leur chemin de retour !