LINEAIRES / LA DISTRIBUTION / Les actus / Les généreux dividendes de Carrefour

.

Les généreux dividendes de Carrefour [B. Merlaud]

13 Mars 2018
Les généreux dividendes de Carrefour

FO et la CFDT appellent à la grève chez Carrefour le week-end de Pâques pour protester contre le plan d'austérité du groupe et la "main basse" des actionnaires sur les bénéfices.

De fait, des dividendes sont bien prévus alors que le distributeur enregistre des pertes. Grâce à une méthode de calcul favorable mise en place depuis 2011.

On s'en souvient, déçus par la baisse du cours en Bourse, les actionnaires de Carrefour avaient d'abord obtenu au titre de l'exercice 2010 le versement d'un dividende monstre.

Avec un joli numéraire (708 millions d'euros) et, surtout, l'octroi automatique d'actions Dia pour un montant de 2,3 milliards d'euros. Le distributeur s'était retrouvé délesté de sa branche hard discount, offerte ainsi aux actionnaires, sans contrepartie.

À partir de l'exercice 2011, une nouvelle règle de calcul des dividendes a été mise en place. Désormais, Carrefour redistribue aux actionnaires 45% de son résultat net ajusté des éléments exceptionnels. L'ajustement permet d'écarter du calcul des événements non récurrents, dont l'impact peut être positif ou négatif.

Ce taux de "pay out" est très généreux, mais il reste conforme aux pratiques de nombreuses entreprises du CAC 40.

Déconnexion avec le résultat publié

Avec les années, les 45% de redistribution se sont transformés en une fourchette de 45 à 50%. Sur l'exercice 2016, le taux est grimpé à 51%.

Le principe d'ajustement du résultat, surtout, a entraîné une déconnexion entre les dividendes versés et le résultat net publié, ce qui provoque aujourd'hui la colère des syndicats.

Entre 2013 et 2016, le résultat net part du groupe n'a pas cessé de baisser, passant de 1,3 milliard d'euros à 746 millions d'euros. Les dividendes versés, au contraire, n'ont fait qu'augmenter. Les actionnaires avaient touché 434 millions d'euros pour l'exercice 2013, ils ont perçu 523 millions d'euros pour 2016. Parce que le résultat net ajusté, lui, augmentait sur la même période.

Le décalage est encore plus spectaculaire pour l'exercice 2017. Carrefour publie des pertes nettes lourdes, de 531 millions d'euros. Mais le dividende proposé aux actionnaires, qui sera validé lors de l'assemblée générale de juin 2018, est tout de même de 345 millions d'euros !

Parce que le résultat net ajusté, là encore, est flatteur. Il fait ressortir un bénéfice de 773 millions d'euros.

Prudemment, Carrefour a choisi cette année un taux de distribution dans le bas de sa fourchette (45%). Sans surprise, cela n'a pas suffi à calmer les syndicats. Il faut dire aussi que dans le même temps, la prime de participation aux bénéfices des salariés (français), entre 2016 et 2017, se retrouve divisée par dix...

La politique de dividendes de Carrefour

En M€ 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
Résultat net part du groupe - 531 746 980 1 249 1 263 1 233 371 433
Résultat ajusté 773 1 031 1 113 1 040 929 921 756 1 203
Dividendes 345 523 509 492 434 398 348 3 018
- en numéraire   151 121 390 149 108 137 708
- en actions   372 388 102 285 290 211 2 310 (1)

(1) actions Dia

Source : Carrefour ; élaboration Linéaires. Les dividendes sont ici affectés à l'exercice qui sert de base à leur calcul (leur versement intervient l'année suivante).