LINEAIRES / LA DISTRIBUTION / Les actus / Le développement "maîtrisé" de Chronodrive

.

Le développement "maîtrisé" de Chronodrive [B. Merlaud]

20 Mars 2014

Le développement

Chronodrive n'a pas réalisé en 2013 les objectifs qu'il s'était officiellement fixés. Le spécialiste du drive a bouclé l'année avec 69 sites en exploitation et a réalisé 400 M€ de chiffre d'affaires.

A mi-2013, il annonçait encore un objectif de 470 M€ et 75 drives.

"Plus que le choix d’un déploiement échevelé, Chronodrive fait le choix d’un développement maîtrisé", a sobrement commenté le distributeur le 20 mars, à l'occasion de ses dix ans d'existence.

De fait, les ambitions affichées pour fin 2014 (76 sites) montrent que Chronodrive a pris un an de retard sur le plan de croissance officiel.

2,5 millions d'euros d'investissement

Cela dit, Chronodrive reste un modèle de réussite. Son premier drive, ouvert en 2004, a été peaufiné durant deux ans avant d'être dupliqué. Entre 2006 et 2014, les équipes du pure player n'ont pas chômé.

L'implantation type de Chronodrive nécessite 2,5 millions d'euros d'investissement et 5000 m² de foncier, dont 1400 m² pour l'entrepôt.

L'enseigne a enregistré 5,4 millions de commandes l'an dernier, dont la moitié représentent des achats de "gros plein". "Il s’agit le plus souvent de produits quotidiens ou pondéreux (couches, conserves de légumes, riz, eaux, soft drinks, compotes, etc.)", détaille le distributeur.

Plus de 80% des clients de Chronodrive ont moins de 45 ans et près des trois quarts sont des couples avec enfants.

3400 clients par semaine

Le distributeur s'enorgueillit d'avoir attiré plus de 600.000 clients depuis 2004. Le site historique de Marcq-en-Baroeul (59), ouvert il y a dix ans, accueille désormais 3400 clients par semaine.

"Aujourd’hui, le marché du drive arrive dans une phase de rationalisation, reconnaît-on chez Chronodrive. Pour les années à venir, tout en continuant de développer notre réseau, il nous semble essentiel de réfléchir à l’approfondissement de notre offre afin de générer des achats d’impulsion. Et nous avons évidemment des innovations de service en test et dans nos cartons."