LINEAIRES / LA DISTRIBUTION / Les actus / Le bilan de cinq semaines de gilets jaunes

.

Le bilan de cinq semaines de gilets jaunes [B. Merlaud]

21 Décembre 2018
Le bilan de cinq semaines de gilets jaunes

La mobilisation des gilets jaunes a fait s'effondrer les ventes de non alimentaire en magasins et provoqué des transferts massifs de consommation vers les petites surfaces. L'analyse de Nielsen.

Les chiffres communiqués par l'institut portent cette fois sur tous les formats de distribution et sur l'ensemble des produits ( les précédentes annonces ciblaient seulement les PGC en hypers et supers).

Sur un cumul de cinq semaines de manifestations, du 12 novembre au 16 décembre 2018, le chiffre d'affaires de la grande distribution accuse une baisse de 1,0%, soit un manque à gagner de 160 millions d'euros par rapport à la même période l'an dernier.

Dans le détail, les ventes alimentaires sont stables (+0,3%), les consommateurs s'étant organisés pour reporter leurs achats en dehors des samedis et en dehors des grands hypers. Le non alimentaire, lui, s'enfonce de 7,3%. Les reports, sur ce marché, ont profité au e-commerce.

Sur l'ensemble des ventes (hors carburants), les hypermarchés de plus de 7500 mètres carrés subissent un recul de 6,4% du chiffre d'affaires. Les hypers plus petits s'en sortent avec 1,7% de baisse.

Les drives (+5,9%), les supers de plus de 2000 mètres carrés (+4,3%) et les magasins de proximité (+2,5%) sont les formats qui ont le plus profité de la crise.

L'impact des gilets jaunes par format de distribution