LINEAIRES / LA DISTRIBUTION / Les actus / La croissance de Leclerc mollit à + 2,0 % en 2017

.

La croissance de Leclerc mollit à + 2,0 % en 2017 [F. Vacheret]

9 Février 2018

Le mouvement Leclerc a rendu public son chiffre d’affaires 2017 en France. Il s’établit à 37,2 milliards d’euros, soit une progression de 2 % hors carburant. C’est un peu moins qu’en 2016, + 2,5 %, et surtout qu’en 2015, + 3,4 %. Le leader breton, qui revendique une part de marché de 20,4 % l’an dernier, retrouve donc son niveau de progression de 2014 (+ 1,8 % en France).

Dans le contexte actuel, beaucoup s’en contenteraient. Surtout quand, comme Leclerc, l’hyper reste le coeur du réacteur. D’après le communiqué publié le 8 février par l’enseigne, ce format a contribué pour 44 % à la croissance globale, avec un gain de CA de + 1,4 % en 2017.

Les activités internet, drive inclus, génèrent 30 % du gain de CA, avec une progression de 10,3 %. Des chiffres dans la droite ligne de ceux de l’année 2016 (30 % de contribution déjà et 11,3 % de croissance), mais qui témoignent aussi, en creux, d’une progression moindre de Leclerc sur le drive que la moyenne du secteur (sachant que les sites marchands spécialisés de l’enseigne sont à + 38 %).

Le mouvement d’indépendants ne communique pas le montant global de ses activités sur le web, ni le détail entre le drive et les sites spécialisés. D’après nos informations, l’internet au global génère de l’ordre de 8 % du business Leclerc en France.

On retiendra par ailleurs que les nombreux concepts spécialisés (Espaces Culturels, Brico-Jardi, parapharmacies, etc.) ont connu une croissance de + 4,4 % en 2017.

A noter que carburant inclus, l’activité de Leclerc en France a progressé de 3,2 % l’an dernier, pour atteindre 44,83 Mds €. On n’en saura pas plus, en revanche, sur la dynamique du groupe hors de nos frontières et, donc, sur le CA total. Le mouvement n’a pas jugé bon d’inclure ces informations dans son communiqué officiel. Un « oubli » qui en dit beaucoup sur ses priorités.