LINEAIRES / LA DISTRIBUTION / Les actus / La FCD propose d'interdire les comparateurs de prix

.

La FCD propose d'interdire les comparateurs de prix [B. Merlaud]

20 Juin 2014
La FCD propose d'interdire les comparateurs de prix

A la surprise générale, la fédération du commerce et de la distribution (FCD) propose, afin de lutter contre la déflation, d'interdire la publicité nationale pour les comparateurs de prix.

La FCD a adressé le 16 juin un courrier au Premier ministre, en réplique à la lettre ouverte adressée au même Manuel Valls par les représentants des fournisseurs.

Dans ce courrier, dont Les Echos ont révélé l'existence , la FCD refuse que les distributeurs soient stigmatisés sur la question de la guerre des prix. "Il y a toujours un industriel qui fait une offre de baisse de prix pour conserver ses parts de marché", se dédouane Jacques Creyssel, le président de la FCD, dans les colonnes du quotidien le 19 juin.

La FCD appelle à un tour de table pour mettre en place des relations plus responsables entre fournisseurs et distributeurs. Et sur la question de la guerre des prix, le lobby de la distribution veut donc mettre fin à la surenchère provoquée par les publicités nationales pour les comparateurs de prix.

Cette dernière position est étonnante à plus d'un titre. D'abord parce qu'elle sonne comme une condamnation partisane des membres de la FCD (pour faire simple, les enseignes intégrées) envers essentiellement Leclerc et son comparateur.

Position étonnante ensuite parce que ces mêmes enseignes intégrées ne se privent pas de multiplier en magasins les comparatifs locaux (photo), qui eux ne seraient visiblement pas interdits.

Bref, Michel-Edouard Leclerc aura beau jeu, dans les jours qui viennent, de dénoncer une simple cabale anti-Leclerc de la part de la FCD, qui n'aura pas fondamentalement fait évoluer le débat sur la guerre des prix.

LINEAIRES express