LINEAIRES / LA DISTRIBUTION / Les actus / Faire ses courses à la voix avec Google : les débuts (compliqués) d'Intermarché

.

Faire ses courses à la voix avec Google : les débuts (compliqués) d'Intermarché [B. Merlaud]

1 Avril 2019
Faire ses courses à la voix avec Google : les débuts (compliqués) d'Intermarché

Linéaires a testé le parcours de courses proposé par Intermarché via Google Assistant. Le distributeur est le premier, depuis janvier, à permettre de finaliser une vraie commande par la voix (ou presque).

L'assistant vocal de Google est installé par défaut sur tous les smartphones Android et sur les enceintes connectées de l'Américain. L'interface lance l'appli de l'enseigne (sans installation préalable) quand on prononce la formule consacrée "OK Google, je veux parler avec Intermarché".

Monoprix, Carrefour et Leclerc ont déjà développé leur propre appli vocale pour Google Assistant, dont les fonctions se résument pour l'essentiel à la création de listes de courses. Listes que l'on retrouve ensuite sur les sites drive classiques pour composer son panier et finaliser ses achats.

Intermarché, donc, va plus loin puisqu'il est possible, si l'on se connecte avec son compte fidélité, de passer une vraie commande sans sortir de l'environnement Google Assistant.

Linéaires a testé les courses vocales des Mousquetaires sur smartphone. Un support mieux adapté à l'exercice qu'une enceinte, puisque l'on choisit alors ses produits à l'écran après avoir formulé une requête. Dix résultats s'affichent par page, avec un visuel, un très court descriptif et un prix. Il faut comprendre, à ce stade, que cliquer sur une image n'ouvre pas de fiche produit (il n'y en a pas) mais glisse directement la référence dans le panier.

Le moteur de recherche, qui est le seul moyen de naviguer dans l'offre (pas de menu, on accède à tout par la voix), est aussi la principale faiblesse de l'outil. Comme toujours en phase de démarrage, l'intelligence artificielle s'améliorant au fil du temps.

Si le client recherche "du jambon", l'appli présente des jambons cuits, puis des tranches de colin Coraya et des tranches de fromage pour sandwich avant de penser au jambon sec.

Il est en revanche possible, c'est appréciable, de filtrer les résultats en précisant par exemple que l'on désire un format 6 tranches.

Du raisin d'Inde comme fruit de saison

Demandez des fraises, c'est le printemps !

Demandez des fraises (c'est le printemps) à l'appli vocale d'Intermarché et vous obtiendrez une seule référence de fraise, puis du sirop, des fruits surgelés et des yaourts avant de revenir à l'offre du rayon fruits et légumes. Tristement banal...

Vous voulez plutôt vous laisser guider vers "des fruits de saison" ? L'appli comprend l'instruction et la traduit illico en une requête "fraise" (un bon point) qui affiche cette fois trois références du rayon f&l (un autre bon point), puis des confitures et un raisin blanc originaire… d'Inde. Il y avait évidemment mieux à proposer.

Une appli vocale, on le sait, ne se prête pas aux flâneries du client sous peine d'y passer un temps fou. Mais la consultation des promos est une étape importante du parcours d'achat en drive.

L'interface d'Intermarché joue donc le jeu. A celui qui demande à voir les promotions, la voix féminine de l'appli glisse même "à votre place, j'en ferais autant !".

Pour ne pas rendre la consultation trop laborieuse, on est invité à cliquer sur un univers du magasin. Mais quelle déception, en produits frais comme en f&l, de ne trouver aujourd'hui comme promotions que des produits d'épicerie de la marque Bjorg !

Un séduisant assistant de recettes

Le module de recettes, en revanche, fonctionne bien mieux. Dites ce que vous voulez cuisiner et l'appli réalise sa propre sélection.

Elle ne donne pas les détails de la recette (ce n'est pas le moment), mais indique le temps de préparation qu'il faudra prévoir et propose tous les ingrédients nécessaires en choisissant arbitrairement entre marques nationales et MDD, sans alternative possible. Que l'on glisse d'un clic, ou produit par produit, dans le panier. La recette, elle, sera consultable en détail sur le site drive.

La connexion est d'ailleurs fluide entre l'appli et le site, sur lequel on retrouve par exemple le panier en cours d'une commande vocale non finalisée.

La validation du panier, enfin, est possible comme promis sur Google Assistant. Pour un retrait en drive, le règlement s'effectuera sur la borne au moment du retrait. Pour une livraison, en revanche, il faut passer par le site classique d'Intermarché (en tout cas pour celui qui n'a pas laissé ses références de carte de paiement à Google).

Rapidité oblige, le drive est forcément celui fréquenté par défaut par le client et l'adresse de livraison celle de son domicile. L'appli vocale ne propose pas d'en choisir d'autres.