LINEAIRES / LA DISTRIBUTION / Les actus / En crise, Auchan quitte l'Italie

.

En crise, Auchan quitte l'Italie [B. Merlaud]

14 Mai 2019
Edgard Bonte, président du directoire d’Auchan Holding et président exécutif d’Auchan Retail

Auchan a signé le 14 mai la cession à Conad de la quasi-totalité de ses activités retail en Italie. Les 1600 magasins en jeu représentent près de 40% du parc sous enseigne mondial d'Auchan.

Edgard Bonte, président du directoire d’Auchan Holding et président exécutif d’Auchan Retail, avait prévenu en présentant les (mauvais) résultats du groupe en mars . Il mettait en place "un plan d'action volontaire qui conduira à des renoncements et des arbitrages financiers".

En France, Auchan a déjà annoncé la fermeture ou la cession de 21 sites, dont 3 hypermarchés. En Italie, le distributeur renonce à un parc de 1600 points de vente, franchisés inclus, pour un chiffre d'affaires de 3,6 milliards d'euros sous enseigne.

Le réseau intégré d'Auchan en Italie, lui, compte 357 sites : 46 hypers, 232 supers et 79 magasins de proximité. Soit 14% du parc exploité en propre par le groupe.

L'opération, qui est encore soumise à l'approbation de l'autorité italienne de la concurrence, ne concerne pas "les 33 supermarchés non franchisés situés en Sicile et les 50 drugstores Lillapois", précise le distributeur. La foncière immobilière Ceetrus continuera d'exploiter ses 47 galeries commerciales dans le pays.

Ce rachat permettra à Conad, dont les positions géographiques sont plutôt complémentaires de celles d'Auchan, de se poser en leader du marché italien. A l'international, Conad est allié aux achats avec Intermarché, Colruyt, Edeka, Coop Suisse ou encore Eroski à travers Alidis.