LINEAIRES / LA DISTRIBUTION / Les actus / Carrefour va tester son propre "Amazon Go"

.

EXCLUSIF ! Imprimer

Carrefour va tester son propre "Amazon Go" [B. Merlaud]

3 Décembre 2018
Carrefour va tester son propre Amazon Go

Carrefour expérimentera en France, au printemps 2019, un petit magasin entièrement automatisé. Caméras et reconnaissance faciale permettront de tracer les achats et de valider les paiements. Une info Linéaires.

De source syndicale, une société ad hoc de quatre personnes sera créée en mode start-up pour piloter le projet. Le point de vente, dont l'ouverture est attendue pour mars prochain, sera situé au siège de Massy (91) et réservé aux salariés de Carrefour.

D'une surface de 56 mètres carrés, il sera bardé de caméras destinées à suivre le parcours des clients et identifier ce qu'ils glissent dans leur panier.

Pour le paiement, donc, pas de scan ni de passage en caisse, mais une simple validation par reconnaissance faciale (un principe déjà testé par Carrefour en Chine grâce à son partenariat avec Tencent).

Une dizaine de magasins Amazon Go

Cette nouvelle initiative du distributeur français est évidemment une réplique au lancement d'Amazon Go. Cette enseigne de petits magasins connectés , où tous les achats sont là aussi tracés de façon automatique, compte déjà sept points de vente aux États-Unis, à Seattle, Chicago et San Francisco. Deux ouvertures supplémentaires sont annoncées pour cet hiver et un premier Amazon Go est attendu sous peu à New York.

Le concept jauge 250 mètres carrés maximum, son offre est centrée sur le snacking et l'alimentaire prêt à consommer. Mais selon le Wall Street Journal, l'Américain cherche également à rendre sa technologie efficace dans de vrais supers ou hypermarchés. Il aurait pour cela démarré des expérimentations dans un prototype reconstitué en entrepôt.

Avec "Le 4", près des Champs-Élysées, Casino a lui aussi entrepris de tester la reconnaissance automatique des achats. Sans, à ce stade, la proposer aux clients. Une partie de son magasin expérimental est couverte de caméras afin que le distributeur évalue sa capacité à suivre les parcours et les choix d'articles.