LINEAIRES / LA DISTRIBUTION / Les actus / Carrefour tousse en France

.

Carrefour tousse en France [B. Merlaud]

15 Janvier 2016

Trimestriels : Carrefour tient bon sur sa lancée

Le chiffre d'affaires du groupe Carrefour au quatrième trimestre 2015 recule peu, malgré des effets de change négatifs. Mais la croissance en France n'est sauvée que par l'acquisition de Dia. A magasins comparables, les ventes des hypermarchés sont en retrait.

Le chiffre d'affaires des hypers Carrefour de l'Hexagone ressort à - 0,7% à magasins comparables. L'évolution globale du chiffre (en intégrant l'essence et les effets calendaires) est de - 2,5%.

"Les ventes non-alimentaires ont été impactées par des températures particulièrement élevées, notamment au mois de décembre", précise Carrefour.

La dynamique enregistrée depuis le début de l'année par les hypers français (+ 1,0% à magasins comparables sur neuf mois) s'essouffle donc au dernier trimestre. "Après les attentats, nos grands hypers autour de Paris ont subi des transferts de clientèle au profit de formats plus petits", nuance Pierre-Jean Sivignon, le directeur financier du groupe Carrefour.

"Nous avons aussi observé la plus forte activité promotionnelle d'un concurrent, et nous en avons pris bonne note", glisse le dirigeant, faisant allusion sans le nommer à Leclerc, qui a engrangé les gains de part de marché ces derniers mois .

"L'essentiel reste d'avoir bouclé l'année 2015 en croissance comparable pour les hypers", veut rassurer Pierre-Jean Sivignon. De fait, le format est à + 0,6% sur l'ensemble de l'année en France (contre - 0,1% en 2014).

Le distributeur insiste également sur le fait que la base de comparaison (le dernier trimestre 2014) plaçait déjà la barre assez haut : + 1,1%, à magasins comparables, pour l'ensemble des formats français.

Dans ce contexte, Carrefour se félicite particulièrement des résultats de ses supermarchés (+ 1,5% en comparable). Les magasins de proximité, également, affichent 1,1% de croissance en comparable (sans compter l'effet du parc Dia, donc).

A date, 158 magasins Dia ont été convertis sous une enseigne Carrefour : 67 Contact, 41 City ou Express, 38 Market, 10 Contact Marché ( un nouveau concept de bataille pour les Dia incompatibles avec la proxi classique ) et 2 Carrefour Bio.

Les ventes de Carrefour en France

  CA TTC T4 2015 Evolution Magasins comparables
Hypermarchés 5 835 M€ - 2,5 % - 0,7 %
Supermarchés 3 349 M€ - 0,9 % + 1,5 %
Proxi et autres 1 479 M€ nc + 1,1 %
Total France 10 663 M€ + 1,0 % + 0,2 %

Source : Carrefour, ventes du quatrième trimestre 2015. Evolution totale et à magasins comparables, hors essence et hors effet calendaire.

A l'international, sur le quatrième trimestre 2015, la dégradation des taux de change plombe le chiffre d'affaires de 6,9% (et même de plus de 22% en Amérique latine).

A magasins comparables (hors changes), les ventes sont dynamiques sur le continent sud-américain (+ 11,9%) mais plombées en Asie par la Chine. "Nous y poursuivons notre plan d’action, dans une perspective à moyen terme", précise Carrefour.

En Europe, toujours à magasins comparables, Espagne et Italie dégagent de la croissance (respectivement + 2,5% et + 3,5%), tandis que la Belgique cède 0,4%.

Sur l'ensemble de l'année 2015, les ventes à magasins comparables sont à + 1,3% en France et à + 1,8% dans le reste de l'Europe. "C'est la première fois en sept ans que l'ensemble de l'Europe progresse en comparable", se réjouit Pierre-Jean Sivignon.

Le chiffre d'affaires du groupe

CA TTC T4 2015 Evolution Magasins comparables
France 10 663 M€ + 1,0 % + 0,2 %
Autre Europe 6 077 M€ + 0,5 % + 2,2 %
Amérique latine 4 091 M€ - 6,2 % + 11,9 %
Asie 1 559 M€ - 3,6 % - 12,9 %
Total groupe 22 430 M€ - 0,8 % + 2,1 %

Source : Carrefour, ventes du quatrième trimestre 2015. Evolution totale et à magasins comparables, hors essence et hors effet calendaire.