LINEAIRES / LA DISTRIBUTION / Les actus / Carrefour toujours dans le dur

.

Carrefour toujours dans le dur [B. Merlaud]

12 Avril 2018
Carrefour trouve un accord sur l’ouverture le dimanche

Les ventes de Carrefour ont reculé de 2,4% au premier trimestre 2018. À magasins comparables, en France, supers et proxi sont dynamiques mais les hypers subissent un sérieux revers à -2,3%.

"Ce n'est vraiment pas un trimestre à extrapoler", a tenu à nuancer Matthieu Malige, le directeur financier du groupe, en présentant les performances sur la période.

Le distributeur insiste sur les conditions particulières qui ont selon lui pénalisé ses hypers français. À savoir une météo défavorable et des "perturbations opérationnelles", autrement dit les grèves qui ont affecté les ventes du week-end de Pâques, à la toute fin du trimestre.

Il n'en demeure pas moins que les hypermarchés Carrefour, dans l'Hexagone, démarrent mal l'année 2018. Après un exercice noir en 2016, à -1,5% en comparable (dont un point bas à -3,1% au deuxième trimestre), la situation avait commencé à se redresser en 2017 (-0,5% en comparable). Le rebond sera donc difficile à confirmer en 2018.

Les autres formats du groupe, en France, conservent en revanche leur bonne santé. Les supermarchés bouclent le premier trimestre 2018 à +1,6% en comparable (+0,9% sur l'année 2017), la proximité est à +3,0% (+4,7% en 2017).

Les ventes en France, au global, progressent de 0,9% sur le premier trimestre et reculent de 0,1% à magasins comparables. Le distributeur insiste sur "l'environnement concurrentiel toujours disputé" dans le pays.

Le fort recul du chiffre d'affaires à l'international (-5,1%) s'explique d'abord, quant à lui, par des effets de change défavorables. À taux de change constants, les ventes progressent de 4,0%.

L'impact des cours monétaires plombe l'Amérique latine (-11,9% avec changes, +9,1% sans) et l'Asie (-10,9% avec changes, -4,5% sans).

Au Brésil, deuxième pays du groupe Carrefour, les ventes à magasins comparables (et hors changes, donc) ressortent à +0,4%. Elles sont en revanche en recul dans tous les autres pays majeurs : -0,6% en Espagne, -3,2% en Italie, -6,6% en Chine, -1,6% en Belgique.

La Bourse a sanctionné la publication du chiffre d'affaires trimestriel de Carrefour par une baisse de l'action, dans la journée, de plus de 3%. Plusieurs analystes repoussent à 2019 la perspective d'une transition positive pour le groupe.

Le chiffre d'affaires de Carrefour au premier trimestre 2018

CA TTC Evolution A magasins
comparables
France 9 489 M€ + 0,9 % - 0,1 %
Hypers 4 823 M€ - 0,5 % - 2,3 %
Supers 3 098 M€ + 1,5 % + 1,6 %
Proxi et autres formats 1 568 M€ + 4,2 % + 3,0 %
International 11 287 M€ - 5,1 % + 0,7 %
Europe 5 538 M€ + 2,9 % - 0,8 %
Amérique latine 3 978 M€ - 11,9 % + 4,5 %
Asie 1 771 M€ - 10,9 % - 3,9 %
Total groupe 20 776 M€ - 2,4 % + 0,4 %

Source : Carrefour, premier trimestre 2018 ; à magasins comparables s'entend hors changes et hors effet calendaire.