LINEAIRES / LA DISTRIBUTION / Les actus / Carrefour s'essaie à l'agriculture urbaine

.

Carrefour s'essaie à l'agriculture urbaine [B. Merlaud]

3 Mai 2017
Carrefour s'essaie à l'agriculture urbaine

Sur ses toits ou au sol, en pleine terre ou en aéroponie, Carrefour s'est engagé dans plusieurs projets d'agriculture urbaine qui vont lui permettre, symboliquement, de proposer en magasin des fruits et légumes cultivés sur place.

La culture en aéroponie consiste à faire pousser des végétaux sans aucun substrat. Les racines sont laissées nues, à l'abri de la lumière et vaporisées d'une solution nutritive en circuit fermé. La plante, elle, pousse en extérieur.

La société Agripolis, qui a développé un concept de culture en aéroponie ne nécessitant aucun aménagement préalable, a signé avec Carrefour pour installer quatre premiers sites.

Sur le toit du siège de Carrefour France, à Massy (91), 200 mètres carrés sont ainsi déjà convertis à la culture en aéroponie de fruits et légumes "de qualité bio" (mais non certifiés, faute de lien au sol). Des paniers sont proposés aux salariés de l'entreprise et un Carrefour Market récupère le reste de la production.

A Sainte-Geneviève-des-Bois (91), en bout de parking, 600 mètres carrés jusqu'alors non exploités sont désormais utilisés par Agripolis pour cultiver des fruits et légumes là encore "de qualité bio".

Un troisième dossier monté par Carrefour avec Agripolis prévoit l'installation d'un "jardin" en plein Paris, à proximité du Carrefour Market qui ouvrira en 2018 boulevard de Charonne.

A Mérignac (33), le projet est différent, et n'implique pas Agripolis. C'est un potager de 6000 mètres carrés, en pleine terre, qui verra bientôt le jour à proximité de l'hyper.

A Villiers-en-Bière (77), enfin, une partie du toit a été convertie, sur 1200 mètres carrés, en potager pédagogique. Les élèves du lycée agricole et horticole Bougainville de Brie-Comte-Robert y font pousser quelques arbres fruitiers, plantes potagères et herbes aromatiques, dont la production est destinée au magasin. Mais ils assurent surtout des animations pédagogiques pour les clients et écoles environnantes.

A New-York, un magasin Whole Foods Market de Brooklyn est connu pour avoir monté sur son toit, en 2013, 1900 mètres carrés de serres. Cette installation de grande envergure lui procure chaque année environ 90 tonnes de légumes. Ce qui reste encore peu significatif à l'échelle des volumes écoulés par le point de vente.