LINEAIRES / LA DISTRIBUTION / Les actus / Carrefour avance lentement sur les hypers en location-gérance

.

Carrefour avance lentement sur les hypers en location-gérance [B. Merlaud]

10 Avril 2018
L'hypermarché Carrefour de Saint-Mard, confié à un locataire-gérant

Carrefour a ouvert le 4 avril son premier hypermarché confié directement à un locataire-gérant, à Saint-Mard (77). Mais pour apaiser la grogne des syndicats, les passages en location-gérance d’hypers en difficulté sont repoussés à septembre.

Le magasin sorti de terre à Saint-Mard s’étend sur 5200 mètres carrés. Une surface modeste pour l’enseigne, taillée sur mesure pour séduire des cadres aux reins solides, voire des commerçants de réseaux concurrents. Marc Dekyvere, ancien directeur du Carrefour de Trans-en-Provence (83), est donc le premier à tenter l’aventure en prenant les manettes de l’hyper de Saint-Mard.

Très répandue en proximité, déjà développée en supermarchés, la location-gérance est en train de devenir aussi un modèle à part entière chez Carrefour Hypermarchés. Deux cas isolés, jusqu’à présent, étaient connus: les hypers d'Issoire (63) et d'Ajaccio (20).

Dans le cadre de son plan de transformation, le nouveau PDG Alexandre Bompard a prévu de confier des hypers en difficultés chroniques à des locataires-gérants.

Plus autonomes et impliqués, des commerçants indépendants sont souvent plus à même de relancer des sites en perdition. Ils s’affranchissent aussi des accords collectifs de l’entreprise, puisque leur société est distincte. Les avantages sociaux qui disparaissent à cette occasion sont un gage d’économies quand il s’agit de serrer un maximum de boulons pour redresser un site. Mais ce changement de statut fait hurler les syndicats.

Cinq hypermarchés particulièrement fragiles devaient passer en location-gérance en mars 2018. Face à la grogne généralisée provoquée par le plan Bompard, la direction du groupe a accepté de repousser l’échéance à septembre. Une instance de dialogue spécifique sera mise en place, afin de trouver un compromis sur les avantages conservés par les salariés (qui pourrait d'ailleurs concerner tous les formats du groupe).