LINEAIRES / LA DISTRIBUTION / Les actus / Alerte sur la santé financière des entreprises alimentaires

.

Alerte sur la santé financière des entreprises alimentaires [B.M-D.]

16 Avril 2013

L’Ania a dressé la liste de tous les facteurs menaçant la santé de ses 13 000 entreprises. "Le taux de marge brute ne cesse de se dégrader pour atteindre un plancher historique à 22,4 %, soit 14 points de moins qu’en 2008", déplorait en effet ce matin, lors d’une conférence de presse, son président Jean-René Buisson. L’Association Nationale des Industries Agroalimentaires pointe naturellement du doigt la volatilité du prix des matières premières, le climat extrêmement tendu des négociations commerciales, ainsi que la baisse de consommation alimentaire de 0,5 %, sur fond d’effondrement du pouvoir d’achat des ménages.

Pour le président de l’Ania, l’urgence "est de mettre fin à la spirale déflationniste et d’arrêter de tirer les prix vers le bas. Les défaillances ont nettement augmenté en 2012 : 297 ont été concernées contre 247 l’année précédente. C’est plus qu’en 2008 et 2009, au moment de la "grande récession" ".

L’Ania rappelle que l’agroalimentaire est le premier secteur industriel français, avec 495 000 salariés et un chiffre d’affaires de 160,9 milliards d’euros. Dans 40 grandes villes de France, les industries agroalimentaires sont le premier employeur privé. L’Association en a également profité pour mettre en avant une meilleure application de la Loi de Modernisation de l’Economie.