LINEAIRES / LA DISTRIBUTION / Les actus / Ahold-Delhaize teste le paiement sans caisse

.

Ahold-Delhaize teste le paiement sans caisse [B. Merlaud]

3 Janvier 2018
Ahold-Delhaize teste le paiement sans caisse

Ahold-Delhaize teste dans ses magasins de proximité un parcours client sans caisse. La technologie "tap to go" déclenche le paiement de chaque article par apposition d'une carte ou d'un smartphone sur les étiquettes NFC en rayon. Déploiement annoncé dès juin 2018.

Un premier magasin pilote à l'enseigne Albert Heijn to go est opérationnel depuis décembre. Cette enseigne de proximité compte 76 points de vente aux Pays-Bas.

Le test a démarré plus tôt que prévu et le distributeur annonce déjà que l'ensemble de son parc proxi l'adoptera d'ici juin. "Plus tôt nous pouvons démarrer, plus vite nous pouvons apprendre", commente, pragmatique, le directeur de l'enseigne Jan-Willem Dockheer.

La solution mise en place implique un partenariat avec une banque pour gérer les paiements. Les clients s'inscrivent via une application et laissent évidemment des coordonnées bancaires.

Dans un premier temps, seules des cartes spéciales, connectées, permettent de communiquer avec les étiquettes électroniques en rayon. Les smartphones seront utilisables "dans un futur proche", promet le distributeur.

Le client qui fait ses courses appose simplement sa carte (ou bientôt son téléphone) sur l'étiquette pour valider l'achat du produit qu'il prend en même temps. Il dispose de 10 minutes pour changer d'avis et déclencher une annulation par un nouveau "tap". Au-delà de ce délai, le paiement est validé, que les courses soient terminées ou pas. Le client sort ensuite du magasin quand bon lui semble, sans passer en caisse.

Ce fonctionnement n'est sans doute imaginable qu'en format de proximité, où les paniers sont petits, les circuits d'achat très courts, l'offre 100% LS et toutes les étiquettes facilement accessibles. Le parcours de courses ainsi proposé, quasiment sans couture, va plus loin que le seul scanning par NFC, déjà connu, qui ne supprime pas l'étape du paiement en caisse. Albert Heijn assume très bien, visiblement, le risque accru de démarque inconnue induit par le système.

L'initiative, aussi, fait évidemment écho à l'expérimentation Amazon Go , dans laquelle des technologies de suivi du client doivent un jour suffire à déclencher le paiement. Sans même un "tap".

Vidéo : la technologie "tap to go" chez Albert Heijn