LINEAIRES / LA DISTRIBUTION / La récré du mercredi / Leclerc étale sa culture

.

Leclerc étale sa culture [B. M.]

28 Mai 2014
Le Souper à Emmaüs - Le Caravage

A partir du 2 juin, les nouvelles affiches publicitaires des Espaces culturels de Leclerc ne devraient pas passer inaperçues. L'enseigne détourne de grands classiques de la peinture académique.

C'est l'agence Australie qui a mis au point ce "télescopage jubilatoire", selon le distributeur, entre la culture classique et les dialogues de la vie quotidienne.

En trame de fond, Leclerc se pose en défenseur de l'accès à la culture pour tous. Mais l'argument est à peine audible dans cette campagne, qui se veut surtout une série de clins d’œil déclinés sur sept tableaux.

Les toiles détournées sont des œuvres signées Le Caravage, François Boucher, Georges de la Tour, Johannes Vermeer, Jacques Louis David, Nicolas Poussin et François Gérard.

Les habituels pourfendeurs de Leclerc ne manqueront pas de dénoncer l'usage mercantile de ces grands artistes classiques. Mais il y a fort à parier que cette campagne, réalisée en association avec la Réunion des Musées Nationaux, a justement pour objectif... de faire parler d'elle.

La Madeleine à la veilleuse - Georges de la Tour
L'Astronome - Johannes Vermeer