LINEAIRES / LA DISTRIBUTION / La récré du mercredi / 1976 : Leclerc, le commerce et la politique

.

1976 : Leclerc, le commerce et la politique [B. M.]

26 Août 2015

Durant l'été 1976, Édouard Leclerc avait bravé la loi et bradé l'essence durant 48 heures, afin d'attirer l'attention sur les bâtons que le gouvernement lui mettait dans les roues.

Content de son coup d'éclat, il s'emportait, au journal de la première chaîne (présenté par un jeune journaliste prometteur), contre les "spéculateurs" et la main mise de certains sur le commerce d'alors.

"Le commerce à lui seul prend 50% de la valeur ajoutée des produits vendus et ne fait vivre que 8% de la population", calculait-il. Dont "5% d'ouvriers les plus mal rémunérés et 3% qui dominent le pays, avec une masse d'argent considérable et qui peuvent créer à tout moment des hommes politiques et s'en servir".

Au moins, aujourd'hui, on ne pourrait pas accuser la grande distribution de fabriquer des hommes politiques à sa botte...

Un document Ina :